REVUE DE PRESSE DES BALKANS

À la Une : Covid-19, les pays des Balkans accélèrent la vaccination

Un homme reçoit un vaccin Pfizer-BioNTech Covid-19 dans une clinique de Belgrade le 13 janvier 2021. La Serbie a commencé à vacciner contre le nouveau coronavirus Covid-19 avec Pfizer-BioNTech jab le 24 décembre 2020. Les autorités sanitaires ont également autorisé, le 31 décembre, l'importation des premières doses du vaccin russe Spoutnik V.
Un homme reçoit un vaccin Pfizer-BioNTech Covid-19 dans une clinique de Belgrade le 13 janvier 2021. La Serbie a commencé à vacciner contre le nouveau coronavirus Covid-19 avec Pfizer-BioNTech jab le 24 décembre 2020. Les autorités sanitaires ont également autorisé, le 31 décembre, l'importation des premières doses du vaccin russe Spoutnik V. © AFP / Vladimir Zivojinovic

Une revue de presse présentée en partenariat avec « Le Courrier des Balkans ».

Publicité

La Serbie a été la première à lancer sa campagne de vaccination, dès la fin décembre. Si certains pays attendent les précieuses doses, comme la Bosnie-Herzégovine, d’autres veulent accélérer la cadence, comme la Croatie. Dans les Balkans, tous les vaccins sont les bienvenus : Pfizer, Moderna, mais aussi le vaccin russe Spoutnik V et même le chinois Sinovac Biotech en Turquie. Retrouvez notre fil d’actualité sur la pandémie dans les Balkans et notre dossier.

En Croatie, la pandémie a fait baisser les salaires nets, mais elle a surtout creusé les inégalités et terriblement renforcé la précarité. Autre conséquence, l’explosion des violences domestiques : coups, menaces et insultes, chantage affectif, isolement social. Une étude révèle l’ampleur des violences faites aux femmes durant le confinement en Croatie.

Autre conséquence, en Grèce, à Athènes, SDF et usagers des drogues avaient été livrés à eux-mêmes lors du premier confinement, au printemps dernier. Cet hiver, un foyer de 80 places a enfin ouvert ses portes, et les associations se mobilisent, tout en redoutant que les consommations ne repartent à la hausse...

Ils sont des milliers, renvoyés dans la neige de l’ancien camp de Lipa, près de Bihac, détruit par les flammes à la fin du mois de décembre, après avoir erré à travers toute la Bosnie-Herzégovine. L’urgence humanitaire devient aussi un scandale politique, alors que les pressions internationales se multiplient sur les autorités de Bosnie. Retrouvez notre fil d’actualité pour suivre la crise en direct et notre dossier sur les réfugiés dans les Balkans.

Le Kosovo se prépare pour les élections législatives anticipées du 14 février, mais la diaspora est furieuse : elle n'a que huit jours pour s'inscrire sur les listes électorales, selon une procédure clairement dissuasive. Le vote des Kosovars de l'étranger ferait-il peur ? Le scrutin risque en tout cas d’être largement dominé par le mouvement Vetëvendosje (gauche souverainiste), qui vient de conclure une alliance avec la présidente du Parlement, Vjosa Osmani, également présidente de la République par intérim depuis l’inculpation et la démission d’Hashim Thaçi. Du coup, celle-ci fait l’objet de violentes attaques sexistes de la part de ses anciens camarades de parti de la Ligue démocratique du Kosovo. Être une femme politique n’est toujours pas une sinécure au Kosovo…

Au Monténégro, c’est une cohabitation musclée qui prévaut depuis la victoire de l’opposition aux élections du 30 août dernier : tout est matière à conflit avec Milo Đukanović, toujours président de la République. Dans le même temps, les catastrophes environnementales se multiplient dans le petit pays. Dernier exemple : une étude vient de révéler l’ampleur de la déforestation, essentiellement provoquée par l’exploitation illégale des forêts.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail