6500 soignants en arrêt maladie: l'Irlande en manque de personnel face au Covid-19

L'hôpital Saint-James de Dublin.
L'hôpital Saint-James de Dublin. © wikimedia
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Près de 2000 patients hospitalisés à cause du Covid-19. L’Irlande n’avait jamais connu de tels chiffres, et le pic dans les hôpitaux n’est pas encore franchi. Et parmi ces patients, il y a des soignants ! 6500 d’entre eux sont arrêtés, contaminés ou cas contact. Dans les hôpitaux, la situation devient critique.

Publicité

Avec notre correspondante à Dublin, Emeline Vin

« Ils n’ont jamais été débordés mais ça risque bien d’arriver… » Comme Ross, qui vient de se faire opérer du nez. Les Irlandais s’inquiètent de voir les hôpitaux se remplir. Les yeux cernés, cette infirmière qui préfère rester anonyme enchaîne les cigarettes.

« Les collègues tombent malades les uns après les autres, se mettent en arrêt. C’est pour ça que moi, j’ai été affectée dans un autre service que le mien. Cette semaine, je travaille sept soirs. D’habitude c’est à peu près quatre. »

Les hôpitaux privés vont prêter main-forte au public, et ouvrir certains lits. Pour ce médecin, le problème n’est pas la place. « Ce n’est pas qu’il n’y a pas de lits, c’est qu’il n’y a plus assez de monde pour s’occuper des patients, alors qu’ils deviennent de plus en plus malades ! Il y a l’espace physique mais pas le personnel. »

Les femmes de ménage évoquent les collègues qui sont devenues des patientes. Le médecin s’estime chanceux de ne pas encore être déployé en soins intensifs. « Vous risquez vraiment d’attraper le Covid. Mes collègues sont épuisés, stressés, traumatisés. »

Stressée elle aussi, fatiguée, la jeune infirmière voudrait juste que tous respectent le confinement. Par respect pour notre travail, soupire-t-elle.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail