Reportage

Covid-19: l'Islande, pays le plus avancé sur le séquençage du virus

Le séquençage permet de déterminer l’ADN et donc la souche du virus. Il constitue un outil redoutable contre l'épidémie (image d'illustration).
Le séquençage permet de déterminer l’ADN et donc la souche du virus. Il constitue un outil redoutable contre l'épidémie (image d'illustration). © NEXU Science Communication/via REUTERS
Texte par : RFI Suivre
4 mn

Après le mot d’ordre de tester en masse au début de la pandémie, l’Organisation mondiale de la santé appelle désormais chaque pays à renforcer ses capacités de détection des variants du coronavirus. Ce processus appelé « séquençage » permet de déterminer l’ADN et donc la souche du virus, servant à repérer les plus problématiques notamment les variants anglais, sud-africain ou brésilien. Un pays en particulier n’a pas attendu ces recommandations, c’est l’Islande, qui procède à l’identification génétique de tous ses cas positifs de Covid-19 depuis le début de l’épidémie. Reportage.

Publicité

Avec notre correspondant à Reykjavík,  Jérémie Richard

Passé l’étape de l’écouvillon et du test PCR, chaque échantillon positif au Covid-19 en Islande voit son ADN prélevé. D’abord isolé, puis purifié, il est ensuite disposé dans un boîtier noir : direction le séquenceur de gènes de l’apparence d’un scanneur de bureau mais particulièrement bruyant. 

« Nous faisons travailler les séquenceurs pendant trois heures parce que c’est le temps qu’il faut pour obtenir suffisamment de données pour déterminer de quelle souche du virus il s’agit », explique Olafur Thor Magnusson, chef du laboratoire.

Le processus plutôt rapide a permis à l’Islande d’identifier un peu plus de 460 variants différents du virus dont celui problématique en provenance d’Angleterre. Kari Stefansson est PDG de deCODE Genetics, l’entreprise en charge du séquençage pour les autorités sanitaires islandaises :

« Avoir ces informations ADN détaillées et précises ne permet pas seulement d’identifier le variant, mais aussi de prendre les mesures adéquates pour endiguer l’épidémie en se basant sur des hypothèses de transmissibilité. C’est important aussi d’utiliser le séquençage dans le traçage des cas contacts pour déterminer qui a infecté qui. »

100% des quelque 6 000 cas de Covid-19 recensés à ce jour ont été séquencés faisant de l’Islande le leader mondial en la matière.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail