Italie: Giuseppe Conte obtient de justesse la confiance du Sénat

Le Premier ministre italien Giuseppe Conte s'exprime avant le vote de confiance à la chambre haute du Parlement, à Rome, le 19 janvier 2021.
Le Premier ministre italien Giuseppe Conte s'exprime avant le vote de confiance à la chambre haute du Parlement, à Rome, le 19 janvier 2021. REUTERS - YARA NARDI

Après avoir remporté haut la main le vote de confiance à la Chambre des députés Giuseppe Conte, lâché par le petit parti Italia Viva de Matteo Renzi, n’a obtenu ce mardi que la majorité relative au Sénat : 156 voix pour, 140 contre et 16 abstentions. 

Publicité

Avec notre correspondante à Rome,  Anne Le Nir

La chasse aux responsables, comme on les appelle en Italie, s’est poursuivie jusqu’à la dernière minute. Finalement pour remplacer la troupe de sénateurs du parti Italia Viva de Matteo Renzi, qui se sont abstenus, des transfuges de partis centristes et libéraux ont permis au président du Conseil d’obtenir la majorité relative au Sénat. Soit 156 voix alors qu’il en faut 161 pour la majorité absolue.

Malgré le grand déséquilibre entre la Chambre des députés, où Giuseppe Conte a largement remporté le vote de confiance, et le Sénat, selon la Constitution italienne il peut poursuivre son mandat. Mais d’après tous les experts, il sort affaibli de cette épreuve.

Pour aller de l’avant, Giuseppe Conte devra nécessairement renforcer les projets de relance du pays, remanier son équipe gouvernementale et être plus à l'écoute d'une opposition sous très haute tension.

À lire aussi : Italie: la démission de deux ministres met le gouvernement de coalition en sursis

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail