Revue de presse des Balkans

À la Une: Une vague #MeToo déferle sur la Serbie et les Balkans

image d'illustration
image d'illustration GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archivos

Une revue de presse présentée en partenariat avec « Le Courrier des Balkans ».

Publicité

Les femmes brisent l'omerta qui entoure les violences sexuelles

C’est une véritable vague de fond qui s’est levée en Serbie, se propageant à tous les pays des Balkans. Le 16 janvier dernier, la célèbre actrice Milena Radulović, 26 ans, accusait publiquement de viol son ancien professeur de théâtre, le très respecté Miroslav Aleksić. Les témoignages d'autres victimes, souvent mineures à l'époque des faits, se sont depuis multipliés. Plus largement, c'est tout le monde du cinéma et du spectacle qui se retrouve sur le banc des accusés. La culture du silence qui prédominait dans le secteur de la culture est-elle en train d’être brisée ?

Les Balkans à l'heure de la Covid-19

Cinq pays des Balkans figurent parmi les dix pays les plus endeuillés au monde par l’épidémie de la Covid-19 : la Bosnie-Herzégovine, la Bulgarie, la Macédoine du Nord, la Moldavie et la Slovénie. Les causes de cette surmortalité sont bien sûr multiples, comme la faillite généralisée des systèmes de santé de la région, l'exode des personnels de santé ou l'âge moyen avancé de la population. Tour d'horizon dans les pays de la région.

En Roumanie, c'est le monde de la culture qui se mobilise pour ne pas disparaître, alors que les aides des autorités pour soutenir le secteur sont pratiquement inexistantes. En signe de protestation, le réalisateur Alexander Nanau vient même de refuser la médaille de l’Ordre culturel que devait lui remettre le président Iohannis, déclenchant une vive polémique dans le pays.

Au niveau économique, les conséquences de la crise commencent également à se faire sentir en Bosnie-Herzégovine. Selon l'Agence nationale pour les statistiques, le taux de chômage a connu une hausse de 2,5% depuis le début de la pandémie et les périodes de chômage technique se multiplient, alors que le système social bosnien est incapable d'apporter le moindre filet de protection aux personnes dans le besoin.

Mutations économiques en Europe du Sud-Est

L’intégration européenne est une illusion pour la Serbie et les autres pays des Balkans mais, dans un monde de plus en plus inégalitaire, pourront-ils profiter de la mondialisation du travail, que la pandémie a accéléré ? L’économiste Branko Milanović, professeur invité à la Johns Hopkins University, décrypte les nouvelles tendances mondiales.

Avec l'inauguration en Serbie du gazoduc TurkStream, du russe Gazprom, celle toute prochaine du TAP azéri, et avec la mise en fonctionnement du terminal LNG sur l'île de Krk, en Croatie, les Balkans sont en train de devenir le théâtre d'un affrontement sans merci entre les plus grands producteurs mondiaux de gaz. Et dans ce secteur très concurrentiel, les Russes ont, en Europe du Sud-Est, plus à perdre qu'à gagner...

Un secret gastronomique bien gardé

La recette remonterait à Gengis Khan, mais c’est à Novi Pazar, dans le sud de la Serbie, que l’on trouve les meilleures mantije des Balkans, ces délicieuses petites bouchées feuilletées fourrées à la viande. On déguste celles de Jasmin Dervišnurović dans toutes les réceptions de Belgrade... Bon appétit !

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail