Géorgie: démission du Premier ministre suite à la mise en détention de l'opposant Nika Melia

Giorgi Gakharia en 2019.
Giorgi Gakharia en 2019. Vano SHLAMOV / AFP

Avec cette démission, le Premier ministre Guiorgui Gakharia manifeste son désaccord avec la détention, mercredi 17 février, du président du principal parti d’opposition, Nika Melia. Une détention perçue par l’ensemble des partis d’opposition comme devant plaire à la Russie.

Publicité

De notre correspondant à Tbilissi, Régis Genté

C’est encore une fois la Russie qui est au cœur des tensions qui agitent la Géorgie car à elle est l’origine des poursuites judiciaires contre Nika Mélia, président du premier parti d’opposition du pays. Nika Melia est accusé d’avoir dirigé une manifestation en juin 2019 qui visait à pénétrer dans le Parlement.

À l’époque un député russe, Sergueï Gavrilov, était à Tbilissi pour présider une commission interparlementaire consacrée aux questions liées à l’orthodoxie chrétienne. Et ce député s’était assis sur le siège du président du Parlement, provoquant une vive émotion en Géorgie, dont 20% du territoire est occupé par la Russie. Des citoyens, dont Nika Melia, avaient alors tenté d’envahir le Parlement. Les heurts avec les forces de l'ordre avaient fait des blessés et avaient entraîné la démission du président du Parlement

À lire aussi : en Géorgie: des manifestants en colère contre la présence d'un Russe au Parlement

C’est pour cette affaire et ses suites, Melia refusant de se soumettre à la justice pour des verdicts qu’il juge « politiques », que le chef du parti d'opposition vient d’être condamné à la prison. Toute l’opposition se montre solidaire avec lui. Le verdict est perçu comme fait pour plaire à Moscou sur décision de l’oligarque Bidzina Ivanichvili, qui règne sur la politique géorgienne.

Le Premier ministre Guiorgui Gakharia a démissionné ce jeudi 18 février affirmant que la décision de faire emprisonner Nika Mélia ne faisait que créer des risques de confrontations dont le pays se serait bien passé.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail