Russie: «Tout va bien» lance Alexeï Navalny de sa prison

El líder opositor ruso Alexei Navalny permanece dentro de una celda de cristal durante una vista judicial en el tribunal del distrito de Babushkinsky, en Moscú, el 20 de febrero de 2021
El líder opositor ruso Alexei Navalny permanece dentro de una celda de cristal durante una vista judicial en el tribunal del distrito de Babushkinsky, en Moscú, el 20 de febrero de 2021 Kirill KUDRYAVTSEV AFP

Alexeï Navalny « va bien ». C’est l’opposant russe qui l’affirme lui-même dans un message plutôt jovial posté par ses avocats sur les réseaux sociaux. Condamné à deux ans et demi de détention le 2 février dernier, l’opposant ne se trouve pas encore dans la colonie pénitentiaire où il doit purger sa peine, mais dans un centre de détention provisoire situé dans la région de Vladimir. 

Publicité

« Salut c’est encore Navalny ! Tout va bien pour moi, il y a même une barre horizontale dans la cour pour faire de l’exercice. » Comme à son habitude, Alexeï Navalny manie l’ironie et l’autodérision dans ce premier message envoyé depuis son transfert de Moscou, jeudi 25 février.

Surprise, l’opposant ne se trouve pas dans la colonie pénitentiaire où il est censé purger sa peine selon les médias russes… Mais dans un centre de détention provisoire situé à une cinquantaine de kilomètres de la colonie IK2.  

Explication avancée par son avocate Olga Mikhaïlova, jointe par RFI : l’opposant restera dans la prison de Koltchouguino jusqu’à son appel dans une affaire de diffamation à l’encontre d’un vétéran de la Seconde Guerre mondiale. L’agence TASS avance elle une autre explication, en citant des sources proches des services de sécurité : Alexeï Navalny aurait été placé en quarantaine, en raison du coronavirus, avant son transfert définitif vers une colonie pénitentiaire.

Concours culinaire

En attendant, l’opposant affirme qu’il s’occupe à faire sécher des morceaux de pain sur le radiateur de sa cellule, et qu’il s’est lancé dans un concours culinaire avec ses deux co-détenus. 

L’un d’eux, baptisé Sergeï, lui aurait même déclaré : « Si l’on m’avait dit un jour que je ferais sécher du pain avec Navalny… je ne l’aurais pas cru ! ».  « J’espère que vous allez bien et que vous ne vous ennuyez pas trop », ajoute l’opposant avant de conclure : « n’oubliez pas de manger sainement !» 

A en croire le ton badin et détaché de ce premier message, on est encore très loin de l’enfer carcéral promis ces derniers jours à l’opposant. Selon son avocate, il est impossible de savoir pour le moment combien de temps Alexeï Navalny restera dans la prison de Koltchouguino avant son transfert dans la colonie pénitentiaire où il devra purger sa peine.  

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail