Espagne: le mouvement de soutien à Pablo Hasél prend de l'ampleur

Des manifestants défilent en soutien au rappeur catalan Pablo Hasél avec une banderole « Rien à perdre, tout à gagner », le 27 février, à Barcelone, en Espagne.
Des manifestants défilent en soutien au rappeur catalan Pablo Hasél avec une banderole « Rien à perdre, tout à gagner », le 27 février, à Barcelone, en Espagne. AFP - JOSEP LAGO

À Barcelone, plus de deux semaines après l'arrestation d'un rappeur qui a provoqué une vague de protestations parfois violentes, les manifestations continuent et leurs revendications s'étendent. Plus d'un millier de personnes se sont encore réunies le 6 mars.

Publicité

Avec notre correspondante à Barcelone, Elise Gazengel

Une nouvelle soirée de mobilisation avait lieu ce samedi 7 mars à Barcelone. Le mouvement qui avait commencé après l'incarcération d'un rappeur catalan, Pablo Hasél, est désormais devenu une clameur de la jeunesse pour les droits sociaux. Abroger la loi travail, interdire les expulsions locatives, réguler les loyers ou encore abolir la monarchie : autant de revendications que partage Angels Lopez.

« Je trouve que dans ce pays, on a de moins en moins de droits : celui de la liberté d'expression, le droit au logement, comment nous traite la classe politique, déclare-t-elle. Cela fait longtemps qu'on accumule les griefs, qu'on voit comment nos droits sont bafoués petit à petit ».

« Rien à perdre, tout à gagner »

Les jeunes Catalans se sentent surtout frustrés par la précarité. Comme l'explique cette manifestante anonyme de 21 ans, « toutes les générations ont leurs problèmes mais nous, les jeunes, on ne peut pas partir de chez nos parents ou trouver un travail puisqu'on a 40% de chômage. C'est insoutenable et on doit bien faire quelque chose ». 

Après plusieurs nuits d'émeutes, cette fois, la protestation s'est déroulée sans heurt. Sous leur nouveau slogan « Rien à perdre, tout à gagner », les manifestants assurent qu'ils se rassembleront tous les samedis désormais.

► À lire aussi : Espagne: manifestations de soutien au rappeur Pablo Hasél, Pedro Sanchez monte au créneau

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail