La Russie pourrait envoyer ses détenus nettoyer l’Arctique

Cette photo prise et diffusée par le Service de sauvetage maritime de Russie le 3 juin 2020 montre un important déversement de diesel dans la rivière Ambarnaya, à l'extérieur de Norilsk.
Cette photo prise et diffusée par le Service de sauvetage maritime de Russie le 3 juin 2020 montre un important déversement de diesel dans la rivière Ambarnaya, à l'extérieur de Norilsk. Handout / Marine Rescue Service / AFP

La Russie pourrait envoyer ses détenus dans la région arctique pour des travaux de dépollution. Le projet est très sérieusement envisagé par les autorités pénitentiaires du pays, qui ont déjà conclu des accords dans ce sens avec la région de Norilsk, située au-delà du cercle polaire. Selon ce projet, les détenus pourraient être mobilisés pour nettoyer les zones les plus polluées de ce territoire.

Publicité

Le projet évoque forcément les pires moments de la répression stalinienne et du Goulag. Selon les déclarations d’Alexander Kalachnikov, le patron des services pénitentiaires russes, les détenus pourraient être envoyés dans le Grand Nord pour y participer à des travaux de dépollution.

L’idée avait déjà été évoquée en décembre dernier lors d’un Forum arctique organisé à Saint-Pétersbourg : une responsable des autorités pénitentiaires avait notamment parlé de baraquements mobiles pour héberger les détenus qui seraient envoyés dans ces zones reculées. Sans préciser si les prisonniers envoyés dans les régions arctiques seraient dédommagés par des primes ou des remises de peine. 

Norilsk, la ville-goulag

Selon le chef des services pénitentiaires, un accord a déjà été conclu avec la région de Norilsk, située au-delà du cercle polaire.

L’histoire de cette région est déjà profondément marquée par le système pénitentiaire russe. À l’époque de Staline, des centaines de milliers de détenus y ont été envoyés pour exploiter son sous-sol, riche en minerais de fer et de nickel. Ce sont eux qui ont fondé la ville de Norilsk, qui est aujourd’hui considérée comme l’une des plus polluées de la planète.

La région a été récemment marquée par une catastrophe environnementale majeure, avec le déversement de plusieurs milliers de tonnes de carburant dans plusieurs cours d’eau. Une marée rouge aussi spectaculaire que dévastatrice pour l’environnement.   

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail