Royaume-Uni: début d'un nouveau recensement qui interroge sur l'identité transgenre

Le Royaume-Uni a entamé son nouveau recensement (image d'illustration).
Le Royaume-Uni a entamé son nouveau recensement (image d'illustration). AP Photo/Matt Dunham

Au Royaume-Uni, le recensement de la population a commencé ce dimanche 21 mars. En raison de la crise sanitaire, les Britanniques peuvent remplir le questionnaire directement en ligne, et celui-ci a une particularité cette année car les habitants sont invités à donner, s'ils le souhaitent, leur identité de genre. Une manière de mesurer officiellement, pour la première fois dans le pays, la population transgenre.

Publicité

Avec notre correspondante à Londres, Claire Digiacomi

Tous les dix ans, c'est un passage obligé pour les Britanniques. L'enquête de recensement, réalisée principalement en ligne cette année, vise à donner une photographie complète de la population vivant au Royaume-Uni. Âge, situation familiale, emploi, origines ethniques, mais aussi, et c'est une nouveauté, l'identité de genre.

Depuis toujours, le répondant doit d'abord renseigner le sexe indiqué sur ses papiers à sa naissance, masculin ou féminin mais une deuxième question est désormais posée : « Le genre auquel vous vous identifiez est-il le même que votre sexe enregistré à la naissance ? ». 

La question est réservée aux personnes âgées de 16 ans et plus, et n'est pas obligatoire., tout comme une autre interrogation, elle aussi ajoutée cette année qui concerne l'orientation sexuelle du répondant.

Ces changements ont été salués par plusieurs associations LGBT, qui y voient une volonté d'inclusion. Pour le Bureau national des statistiques, ils permettront aussi de combler un manque, celui de chiffres officiels et précis sur cette population au Royaume-Uni.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail