Conflit en Ukraine: la Russie déploie sa flotte aux abords de la Crimée

Une frégate russe. (Illustration).
Une frégate russe. (Illustration). AFP - -

L’escalade verbale et diplomatique se poursuit entre l’Ukraine et la Russie, alors que Dmitri Kozak, chargé du dossier Donbass auprès de Vladimir Poutine, a prévenu que la Russie pourrait avoir à « défendre » des séparatistes en cas d'opération militaire ukrainienne d'envergure et qu’une escalade militaire serait, « le début de la fin, pour l’État ukrainien ». Pourtant, c’est bel et bien la Russie qui semble accroître ses pressions à la frontière ukrainienne, et pas que dans le Donbass, mais également sur mer. Car jeudi 8 avril, la Russie envoyait une flotte de combat aux abords de la Crimée, et très près des côtes ukrainiennes.

Publicité

L’Ukraine et la Russie comptent 2 000 kilomètres de frontière commune et, côté russe, on observe un renforcement militaire dans toutes les directions. À Kiev, les inquiétudes vont vers le flanc sud, celui de la Crimée, mais aussi toute la façade maritime, sur la mer Noire.

Jeudi 8 avril, le service de presse de l’armée russe a confirmé qu’une flotte de dix canonnières et bateaux de débarquement était acheminée en mer Noire depuis la mer Baltique. La Marine russe évoque bien entendu des exercices, c’est ainsi que le Kremlin décrit la situation à la frontière, alors que pour beaucoup de spécialistes militaires, la Russie n’a plus massé autant de troupes autour de l’Ukraine depuis 2015.

Bluff ou préparations d’une offensive majeure, il est encore trop tôt pour le savoir. Mais Pavel Felgenhauer, un expert militaire russe indépendant de renom, qui avait prévu la guerre de 2008, entre la Russie et la Géorgie, estime qu’un conflit éclatera au printemps, au sud de l’Ukraine, et que cette fois, ce sera une guerre amphibie, sur le littoral ukrainien, rapporte notre correspondant à Kiev,Stéphane Siohan.

► À lire aussi : Russie/Ukraine: la crainte d’une nouvelle guerre

Deux navires de guerre américains vont franchir le Bosphore vers la mer Noire 

Les États-Unis vont envoyer deux navires de guerre en mer Noire via le détroit du Bosphore, a indiqué vendredi le ministère turc des Affaires étrangères. Les deux navires traverseront le Bosphore séparément les 14 et 15 avril respectivement vers la mer Noire et les 4 et 5 mai dans le sens inverse, a indiqué une source du ministère à l'Agence France Presse.

L'annonce du prochain envoi des navires de guerre américains survient à la veille d'une visite du président ukrainien Volodymyr Zelensky en Turquie pour rencontrer son homologue turc Recep Tayyip Erdogan.

L'Ukraine exclut toute offensive militaire contre les séparatistes pro-russes

L'Ukraine a exclu vendredi toute offensive militaire contre les séparatistes pro-russes de l'est du pays, où les heurts meurtriers se sont multipliés ces dernières semaines.

Dans un communiqué publié sur Facebook, le commandant en chef des forces armées ukrainiennes, le général Rouslan Khomtchak a souligné que Kiev soutient une solution « politique et diplomatique » pour récupérer les territoires qui lui échappent depuis le début de ce conflit en 2014. Il a par ailleurs dénoncé comme « une campagne de déformation » pilotée par la Russie des « rapports » disant que Kiev préparait une offensive, alors que les Ukrainiens accusent eux Moscou de masser ses troupes à ses frontières. Selon l’Ukraine, le Kremlin pourrait chercher un prétexte pour déclencher une opération militaire d'envergure.

(avec AFP)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail