Climat: la justice allemande juge la loi «climat» du gouvernement Merkel «insuffisante»

Des activistes pour le climat à Stuttgart, le 8 avril 2021.
Des activistes pour le climat à Stuttgart, le 8 avril 2021. AFP - THOMAS KIENZLE

L'Allemagne doit faire plus pour la protection du climat. La Cour constitutionnelle, saisie par des défenseurs de l'environnement, a estimé qu'une loi sur les engagements de Berlin jusqu'en 2030 pouvait pour la période ultérieure porter atteinte aux droits fondamentaux des plus jeunes, faute de dispositions claires dès aujourd'hui. Le gouvernement devra revoir sa copie.

Publicité

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

« Les dispositions contestées portent atteinte aux libertés des requérants, dont certains sont encore très jeunes. Elles repoussent irréversiblement à la période postérieure à 2030 des charges considérables en matière de réduction d'émissions ». Pour les juges de Karlsruhe, les menaces aux libertés fondamentales des générations à venir doivent être prises en compte dans la législation actuelle.

La figure de proue du mouvement pro-climat Fridays for Future en Allemagne, Luisa Neubauer, qui faisait partie des plaignants a commenté sur Twitter : « Nous avons gagné ! La protection du climat n'est pas un luxe, c'est un droit fondamental ». Des experts ont parlé d’un jugement historique.

Mois 55% d'émissions d'ici à 2030

La Cour constitutionnelle fonde sa décision sur une disposition de la loi fondamentale précisant que le gouvernement doit lutter contre le réchauffement climatique. Les juges ne remettent pas en cause le contenu de la loi de 2019 sur les baisses d’émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030 (moins 55% par rapport à 1990). Elle critique l’absence d’engagements pour la période ultérieure et craint que l’effort ne soit repoussé sur les générations futures.

Le gouvernement allemand a jusqu’à fin 2022 pour améliorer sa loi. Un sujet qui sera sans nul doute discuté avant les élections du 26 septembre. Les Verts, désormais en tête dans les sondages, ne pourront que s’en réjouir.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail