Allemagne: démantèlement d'un vaste réseau de pédopornographie sur internet

Plus de 400 000 personnes dans le monde entier étaient enregistrées sur la plate-forme pédopornographique «Boystown».
Plus de 400 000 personnes dans le monde entier étaient enregistrées sur la plate-forme pédopornographique «Boystown». AP - Damian Dovarganes

La police allemande a annoncé, lundi 3 mai, le démantèlement d'un des plus grands réseaux de pédopornographie sur le darknet. Il s'agit d'une opération internationale menée avec d'autres pays sous la coordination d'Europol.

Publicité

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

Plus de 400 000 personnes dans le monde entier étaient enregistrées sur la plate-forme « Boystown ». Par comparaison, un autre site pédophile d’importance démantelé il y a quatre ans comptait 100 000 utilisateurs. 

L’opération de la police allemande, en collaboration avec d’autres pays qui vient d’être rendue publique, a eu lieu à la mi-avril. Trois Allemands ont été arrêtés, une quatrième personne qui réside au Paraguay devrait être extradée. 

Vidéos et photos

La plate-forme, qui existait depuis juin 2019, servait à l’échange de vidéos ou photos montrant des abus sexuels avant tout sur des garçons parfois de très bas âge. Les serveurs de « Boystown » se trouvaient en Moldavie. 

Les personnes arrêtées géraient le réseau et donnaient des conseils aux utilisateurs pour ne pas laisser de traces qui auraient permis des poursuites à leur encontre.

Les responsables du réseau « Elysium », démantelé en 2017, également géré en Allemagne, avait été condamnés à des peines allant de quatre à onze ans de prison. 

À lire aussi : France: moins de contenus terroristes et plus de pédopornographie retirés du Net

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail