Covid-19 en Allemagne: la situation s’améliore et l’optimisme revient

Un centre de test rapide Covid-19  à Tuebingen, en Allemagne, le 17 mars 2021.
Un centre de test rapide Covid-19 à Tuebingen, en Allemagne, le 17 mars 2021. © REUTERS/Kai Pfaffenbach

L'Allemagne a-t-elle réussi à briser la troisième vague de Covid-19 ? Alors que des prévisions dramatiques avaient été présentées par des experts il y a quelques semaines, notamment en raison du développement du variant britannique, la situation s'améliore, évolution qui devrait s'accentuer en mai.

Publicité

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

« Une baisse exponentielle des infections durant le mois de mai ». Le pronostic optimiste du député SPD Karl Lauterbach, omniprésent dans les médias, est d’autant plus crédible que ce médecin n’a cessé depuis des mois d’alerter sur les dangers de la pandémie.

Depuis une semaine, le nombre des infections recule. Le taux d’incidence virale est passé de 167 à 141. Il y a moins de morts à déplorer et la situation dans les unités de soins intensifs des hôpitaux s’améliore.

La population plus prudente

Les experts estiment que des pronostics alarmistes présentés autour de Pâques et qui ne se sont pas concrétisés ont pu pousser la population à être plus prudente. Un couvre-feu a aussi été introduit dans toutes les régions allemandes où le taux d’incidence viral est supérieur à 100. Contrairement à d’autres pays européens où des assouplissements ont eu lieu alors que la situation sanitaire est plus détériorée, l’Allemagne a repoussé le lent retour à la normale.

L’augmentation du nombre de personnes vaccinées - près de 30% aujourd’hui - pourrait faire baisser le taux viral sous la barre des 50 d’ici la fin du mois. « Nous aurons un bel été », promet Karl Lauterbach.

Un retour à la normale ou presque pour les personnes vaccinées

Un certain nombre de restrictions liées à la pandémie ne seront bientôt plus valables pour près de sept millions de personnes aujourd'hui. Un texte adopté ce 4 mai par le gouvernement doit être approuvé cette semaine par le Parlement et entré très vite en vigueur.

Plus besoin de test négatif pour faire des courses ou aller chez le coiffeur, plus besoin de respecter le couvre-feu ou de soumettre à des restrictions pour des rencontres privées. Et pour les voyageurs, plus de quarantaine en rentrant en Allemagne sauf après un séjour au Brésil ou en Afrique du Sud où sévissent des variants dangereux du Covid. Le port du masque demeure obligatoire comme le respect des gestes barrière. Cela fait des semaines que la possible levée des restrictions pour les personnes vaccinées -deux semaines après leur deuxième injection- fait débat. À l’arrivée, tout va aller très vite. L’ordonnance a été adopté ce mardi par le gouvernement. Les deux chambres du Parlement doivent l’adopter jeudi et vendredi et le texte pourrait entrer en vigueur dès le week-end prochain. Plusieurs régions avaient déjà pris de telles dispositions similaires par crainte de voir la justice leur imposer une telle levée des restrictions pour les vaccinés. Le texte du gouvernement permet d’avoir des règles unifiées dans l’ensemble du pays. « J’ai toujours dit que les droits fondamentaux devaient être rétablis dès lors que leur restriction n’était plus justifiée », a estimé la ministre de la Justice.

À écouter aussi : L'Allemagne face au Covid, une troisième vague sous les critiques

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail