La diplomatie turque en Grèce pour rencontrer la minorité musulmane turcophone

Yavuz Selim Kiran, le vice-ministre turc des Affaires étrangères, a prévu de se rendre à Thessalonique (photo) et en Thrace occidentale.
Yavuz Selim Kiran, le vice-ministre turc des Affaires étrangères, a prévu de se rendre à Thessalonique (photo) et en Thrace occidentale. AFP - SAKIS MITROLIDIS

Le vice-ministre turc des Affaires étrangères est en Grèce, mercredi et jeudi, à la rencontre de membres de la minorité musulmane turcophone. Le statut de cette minorité reste l’un des dossiers les plus sensibles dans les relations gréco-turques, mises à mal ces derniers mois par leurs rivalités en Méditerranée orientale. Ankara accuse régulièrement Athènes de violer les droits – notamment les droits religieux – de ses citoyens musulmans.

Publicité

Avec notre correspondante à Istanbul, Anne Andlauer

Yavuz Selim Kiran, le vice-ministre turc des Affaires étrangères, a prévu de se rendre à Thessalonique et en Thrace occidentale. Sa visite, programmée dans le cadre du mois de ramadan, doit le mener à la rencontre des muftis de Komotini et Xanthi, d’ONG et de membres de la minorité turcophone, ainsi que dans certaines de ses écoles et d’anciens monuments hérités de l’époque ottomane.

Pour Ankara, le statut de cette minorité d’environ 150 000 personnes, majoritairement musulmanes, est un sujet hautement sensible. Elle accuse notamment Athènes de violer leurs droits religieux en les empêchant d’élire leurs muftis, qui sont nommés par l’État grec – contrairement à ce que prévoyait un traité gréco-ottoman. Lors d’une récente visite à Ankara du chef de la diplomatie grecque, son homologue turc l’a pris à partie sur ce sujet, reprochant aussi à la Grèce de ne désigner les membres de cette minorité que par leur religion – musulmane – et de refuser de les considérer comme ethniquement « Turcs ».

Ankara souhaite inclure ces questions dans le cadre de ses négociations bilatérales avec Athènes, mais elle se heurte au refus de cette dernière.

► À lire aussi : Accrochage verbal entre ministres turc et grec devant la presse à Ankara

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail