Ukraine: Antony Blinken à Kiev pour témoigner du soutien «indéfectible» des États-Unis

C’est un déplacement très attendu à Kiev, après des semaines de tensions à la frontière russo-ukrainienne : le secrétaire d'État américain Antony Blinken effectue une visite de deux jours en Ukraine.
C’est un déplacement très attendu à Kiev, après des semaines de tensions à la frontière russo-ukrainienne : le secrétaire d'État américain Antony Blinken effectue une visite de deux jours en Ukraine. Brendan Smialowski AFP/File

C’est un déplacement très attendu à Kiev, après des semaines de tensions à la frontière russo-ukrainienne : le secrétaire d'État américain effectue une visite de deux jours en Ukraine. Antony Blinken sera notamment reçu par le président Volodymyr Zelensky. L’occasion d’afficher le soutien des États-Unis à Kiev tout en appelant les autorités à tenir leurs engagements.

Publicité

Le chef de la diplomatie américaine vient témoigner du soutien « indéfectible » des États-Unis à Kiev après le déploiement de troupes russes à la frontière ukrainienne, selon les mots de son porte-parole Ned Price. Soutien « à la souveraineté et l'intégrité territoriale ukrainiennes face à l'agressivité actuelle de la Russie ».

Le mois dernier, à l’issue d’une rencontre à Bruxelles avec son homologue ukrainien, Antony Blinken avait prévenu qu’il y aurait des « conséquences » en cas d'« agression » russe en Ukraine. Dmytro Kuleba avait alors affirmé avoir discuté avec le secrétaire d’État de besoins militaires urgents pour son pays. Une discussion qui va donc se poursuivre à Kiev. Le président Zelensky n’omettra sans doute pas d’évoquer comme il le fait souvent ces derniers temps, la question de l’adhésion de son pays à l’Otan, à un mois du sommet de l’Alliance atlantique.

Antony Blinken s’est déjà entretenu au téléphone avec plusieurs responsables ukrainiens, il a rencontré son homologue Dmytro Kouleba à Bruxelles, mais pour nous, c’est très important qu’un haut représentant de la nouvelle administration américaine vienne pour la première fois à Kiev. Cette visite témoigne du soutien des États-Unis à l’Ukraine. De nombreuses questions de coopération vont être discutées au cours de ce déplacement, et en premier lieu la coopération dans le domaine militaro-technique, un thème très actuel pour l’Ukraine. Il sera aussi question des appels de Kiev en faveur d’une intégration euro-atlantique. Ces derniers temps, le président Zelensky en parle souvent. Or, cet été, aura lieu le sommet de l’Otan et ce thème sera évidemment soulevé lors de la visite du secrétaire d’État. Il sera aussi question de la réforme dans la lutte contre la corruption, que les États-Unis soutiennent activement. Mais il n’y a pas de grandes attendes dans l’immédiat, c’est plutôt une visite de familiarisation.

Volodymyr Fessenko, politologue

► À lire aussi : L’Otan se dit solidaire des sanctions américaines contre le Kremlin

Les questions de gouvernance et de lutte contre la corruption seront également à l’ordre du jour. La mise en œuvre de réformes sera « essentielle pour garantir les institutions démocratiques, la prospérité économique et l'avenir euro-atlantique de l'Ukraine », souligne le porte-parole du secrétaire d’État qui vient, accompagné de son nouveau bras droit, Victoria Nuland, déjà chargée de l’Ukraine dans l’administration Obama, au moment de la révolution du Maidan.

► À lire aussi : Ukraine: pas de trêve militaire pour la Pâques orthodoxe dans le Donbass

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail