Accord entre Paris, Berlin et Madrid sur le futur avion de combat européen

Après des négociations tendues, les constructeurs aéronautiques Dassault aviation et Airbus sont parvenus à surmonté leurs divergences et espèrent parvenir à présenter un démonstrateur de l'avion de combat du futur d'ici cinq ans (image d'illustration).
Après des négociations tendues, les constructeurs aéronautiques Dassault aviation et Airbus sont parvenus à surmonté leurs divergences et espèrent parvenir à présenter un démonstrateur de l'avion de combat du futur d'ici cinq ans (image d'illustration). REUTERS

La France, l'Allemagne et l'Espagne sont parvenus à un accord général sur les prochaines étapes de développement du futur avion de combat européen (SCAF). Après des négociations tendues, les constructeurs aéronautiques Dassault aviation et Airbus sont de leur côté parvenus à surmonter également leurs divergences et espèrent parvenir à présenter un démonstrateur de l'avion de combat du futur d'ici cinq ans.

Publicité

Si le SCAF, l'avion de combat du futur, connaît une genèse difficile, ce projet structurant pour l'Europe de la défense parvient malgré tout à surmonter les obstacles, même ceux qui parfois pouvaient sembler presque infranchissables.

Il y a d'abord eu ce bras de fer, il y a quelques semaines entre Dassault aviation, l'entreprise la plus en pointe dans la conception des avions de combat, et Airbus, plus exactement Airbus Allemagne et Airbus Espagne. Définir un partage des tâches entre industriels fut délicat.

Cette étape franchie, il restait donc aux trois États, l'Allemagne, la France et l'Espagne à valider cet accord trouvé entre industriels. C'est désormais chose faite : il est convenu que les participants au programme établissent une liste des droits de propriété intellectuelle du futur avion de combat d'ici à la mi-mai. La liste indiquera les droits ouverts à tous et ceux qui resteront au sein des entreprises concernées.

Mais avant que le premier euro ne soit engagé, le programme doit encore passer sous les fourches caudines du Bundestag, le Parlement allemand incontournable Outre-Rhin. Et le temps presse puisque le vote doit nécessairement avoir lieu avant les prochaines élections allemandes qui pourraient rebattre les cartes politiques en Allemagne.

À lire aussi : Le SCAF, avion de chasse du futur, sur la piste d'envol

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail