Covid en Allemagne: le vaccin AstraZeneca pourrait être administré à tous les adultes

56% des Allemands le mois dernier ne considéraient pas AstraZeneca comme sûr.
56% des Allemands le mois dernier ne considéraient pas AstraZeneca comme sûr. Marco Bertorello AFP/Archivos

Le vaccin AstraZeneca est un peu le mal-aimé parmi les produits aujourd'hui disponibles pour se protéger du Covid-19. C'est aussi le cas en Allemagne où il est normalement réservé aux plus de 60 ans. Mais Berlin a décidé ce 6 mai que cette règle serait levée et que le vaccin pourrait être administré à tout adulte sauf contre-indication, une mesure déjà pratiquée dans différentes régions.

Publicité

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

56% des Allemands le mois dernier ne considéraient pas AstraZeneca comme sûr. Le vaccin, ici comme ailleurs, a suscité des inquiétudes après les cas de thromboses cérébrales et des décisions erratiques de l’autorité vaccinale.

Aujourd’hui, cette dernière préconise l’utilisation de ce produit pour les plus de 60 ans sans l’interdire aux plus jeunes si le patient est suffisamment informé des risques théoriques. Les livraisons de ce produit sont importantes et pour éviter qu’il ne reste utilisé et que la campagne de vaccination ne ralentisse, plusieurs régions avaient déjà décidé de proposer AstraZeneca à tous les adultes quel que soit leur âge, leur profession ou leurs antécédents médicaux.

Il est important de garder un œil sur les développements actuels et de se questionner en permanence sur le moyen d'optimiser la campagne de vaccination. Cela inclut une fois de plus la question de savoir comment nous pouvons faire vacciner le plus rapidement possible la population avec les quatre vaccins sûrs et efficaces approuvés pour l'Union européenne et par l'Allemagne. C'est pourquoi nous avons convenu aujourd'hui de supprimer complètement la priorisation du vaccin d'AstraZeneca. Cela signifie que lors de la vaccination dans le cabinet du médecin, il reviendra au médecin de décider qui doit être vacciné et quand. Celui-ci discutera avec son patient pour savoir si le vaccin AstraZeneca est le bon vaccin pour lui ou pas. Après avoir été informé par son médecin si la personne le désire elle pourra alors être vaccinée.

Jens Spahn

► À lire aussi : Covid-19 en Allemagne: la situation s’améliore et l’optimisme revient

Le ministre de la Santé Jens Spahn a donc décidé jeudi avec ses homologues régionaux d’élargir à l’ensemble du pays ce qui valait dans quelques Länder. Les médecins libéraux pourront donc administrer AstraZeneca à toute personne adulte s’ils estiment qu’aucune contre-indication médicale ne s’y oppose. Le ministre a aussi plaidé pour une réduction de l’intervalle entre les deux injections de ce vaccin qui est normalement de trois mois, une proposition critiquée par les experts.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail