L'adoption autorisée à un couple homosexuel en Croatie, une première

"Allez à la Coupe du monde, mais soyez prudents": le réseau anti-discrimination Fare a conseillé aux supporters homosexuels ou issus de minorités ethniques "de faire attention" s'ils se rendent en Russie pour la Coupe du monde 2018.
"Allez à la Coupe du monde, mais soyez prudents": le réseau anti-discrimination Fare a conseillé aux supporters homosexuels ou issus de minorités ethniques "de faire attention" s'ils se rendent en Russie pour la Coupe du monde 2018. AFP/Archives

C'est un jugement historique pour les droits des homosexuels en Croatie, un pays conservateur à majorité catholique. Un tribunal local a ouvert la voie à l'adoption d'enfants par des couples gays. Il a annulé le rejet formulé en 2016 par un centre d'aide sociale face à une demande d'adoption déposée par deux hommes, deux hommes qui depuis n'ont cessé de se battre.

Publicité

Ils s'appellent Mladen Kovic et Ivo Segota, voilà plusieurs années qu'ils se sont habitués à lire leurs propres noms dans les journaux dans un pays où il est difficile d'afficher publiquement son homosexualité. Ils ne sont pas mariés puisqu’ils n’en ont pas le droit en tant que couple gay, mais ils ont enregistré un « partenariat de vie ».

Ils désirent avoir un enfant, mais en 2016, un centre d'aide sociale refuse leur demande en concluant que l'adoption par les partenaires de même sexe n'est pas dans l'intérêt de l'enfant. Après trois ans de lutte, ils arrivent à être reconnus comme famille d'accueil en 2020.

Discrimination dans leur demande d'adoption

Et finalement, il y a un peu plus d'une semaine, la Cour administrative de Zagreb a jugé que les raisons avancées par le centre d'aide sociale pour rejeter la demande d'adoption n'étaient pas suffisantes. Les couples de même sexe ne devraient pas subir de discrimination dans leur demande d'adoption.

À l'annonce de cette victoire presque inattendue Mladen Kovic et Ivo Segota ont dans un premier temps consulté les assistants sociaux des deux garçons de 7 et 5 ans qu'ils accueillent depuis septembre dernier.

La Croatie pourrait donc devenir le quinzième pays sur les 27 de l'Union européenne à autoriser l'adoption aux couples gays.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail