Pêche post-Brexit: démonstration de force des pêcheurs français à Jersey

La ministre adjointe de l'Environnement de Jersey, Guida, s'entretient avec des représentants des pêcheurs français à Saint-Hélier
Le ministre adjoint de l'Environnement de Jersey, Gregory Guida, s'entretient avec des représentants des pêcheurs français à St Helier, Jersey, le 6 mai 2021.
La ministre adjointe de l'Environnement de Jersey, Guida, s'entretient avec des représentants des pêcheurs français à Saint-Hélier Le ministre adjoint de l'Environnement de Jersey, Gregory Guida, s'entretient avec des représentants des pêcheurs français à St Helier, Jersey, le 6 mai 2021. via REUTERS - ED TAYLOR

Une soixantaine de bateaux de pêche ont protesté dans le calme et sous la surveillance de la Royal Navy, jeudi matin devant l'île anglo-normande de Jersey, contre les conditions de pêche imposées aux marins français après le Brexit, avant de regagner leurs ports en début d'après-midi. Le tout sous la surveillance de deux bateaux de guerre britanniques et de patrouilleurs français.

Publicité

Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

Après cette démonstration de force, retour à terre et retour au calme donc, mais pour combien de temps, car les avis divergent sur l’issue des pourparlers.

Le ministre des Affaires externes de l’île anglo-normande, Ian Gorst, a évoqué des discussions « positives » mais sans divulguer aucun détail.

De leur côté, les pêcheurs français sont satisfaits d’avoir pu parler directement aux autorités de Jersey plutôt que de passer par Paris ou Bruxelles pour exprimer leur frustration, mais ils sont repartis mécontents sans avoir obtenu d’avancée de la part de Jersey. Ils veulent voir les nouvelles exigences post-Brexit assouplies sur leur accès aux eaux de Jersey et que la question soit résolue en coulisses au niveau politique entre Britanniques et Européens et menacent de recommencer.

Pourquoi les autorités britanniques ont-elles décidés cela ? C’est toujours l’incompréhension, mais Cyril Piraud, armateur du Black Pearl, a sa petite idée...

Reportage à Granville, sur la côte normande, lors du retour des pêcheurs après la manifestation

► À lire aussi : Pêche: des bateaux de pêche français manifestent devant le port de Saint-Hélier à Jersey

Le Premier ministre britannique Boris Johnson s’est quant à lui entretenu avec les autorités de Jersey et a confirmé que les deux vaisseaux de guerre de la Royal Navy envoyés devant St Hélier resteraient pour le moment sur place de façon préventive même si une bataille navale semble bien improbable. On est ici surtout dans le symbole sur le sujet extrêmement émotionnel de la pêche et un jour d’élections ici, le  Premier ministre qui a concrétisé le Brexit n’allait pas manquer une si belle occasion d’aller à la rescousse des pêcheurs de Jersey et de bander ses muscles face à la France.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail