L'UE et l'Inde relancent leurs relations en vue de négocier un accord de libre-échange

Le président du Conseil européen Charles Michel lors d'une conférence de presse en marge du sommet de Porto le 8 mai 2021.
Le président du Conseil européen Charles Michel lors d'une conférence de presse en marge du sommet de Porto le 8 mai 2021. © AP - Luis Vieira

L'Union européenne et l’Inde sont d’accord pour relancer leurs relations. Les dirigeants européens réunis à Porto, au Portugal, se sont entretenus avec le Premier ministre indien Narendra Modi en visioconférence. Cela faisait près d’une décennie que les négociations en vue d’un accord de libre-échange étaient en sommeil.

Publicité

Avec notre envoyé spécial à Porto, Anthony Lattier

Si l’Inde et l’Union européenne se reparlent, c’est parce qu’y ont intérêt tous les deux. Les Européens comptent sur le géant indien pour faire contre-poids à l’influence de la Chine. New Delhi de son côté a besoin de se trouver de nouveaux alliés.

« Je suis heureux d’annoncer que nous avons ouvert un nouveau chapitre important dans nos relations, s’enthousiame le président du Conseil européen Charles Michel. Nous sommes les deux plus grandes démocraties au monde. Et nous avons aujourd’hui fait un pas concret pour accroître notre partenariat stratégique ».

Un pas concret mais un petit pas malgré tout. « Il ne faut pas s’attendre à la signature d’un accord de libre échange d’ampleur prochainement », tempère une source diplomatique française.

L’Inde et les 27 ont d’ailleurs affichés leurs divergences dans la lutte contre la pandémie de Covid-19. Alors que la situation est catastrophique dans son pays, Narendra Modi demande la levée des brevets sur les vaccins alors que les Européens ont été très clairs pendant le sommet : ça n’est pas la solution magique pour répondre à la crise.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail