reportage

Covid-19 en Grèce: avec la réouverture des terrasses, la vie reprend peu à peu

Un touriste prend une photo du coucher de soleil dans un bar d'Edipsos, sur l'île grecque d'Eubée, le 6 mai 2021.
Un touriste prend une photo du coucher de soleil dans un bar d'Edipsos, sur l'île grecque d'Eubée, le 6 mai 2021. AFP - LOUISA GOULIAMAKI

En Grèce, la saison touristique démarre officiellement ce week-end du 15 mai. En attendant l’arrivée espérée des vacanciers, la vie en extérieur reprend progressivement ses droits avec la réouverture des terrasses des cafés et restaurants, après six mois de fermeture imposée par les mesures sanitaires liées au Covid-19.

Publicité

Avec notre envoyé spécial à Hydra, Joël Bronner

Pendant les six derniers mois de confinement, Katerina Neophytou l’assure, en plaisantant à peine : elle a rencontré dans les rues plus de chats que d’êtres humains. Pour la copropriétaire d’un des principaux cafés du port de Hydra, la récente réouverture des terrasses, fermées depuis un semestre à cause du Covid-19, offre un bol d’air salutaire.

« Nous pouvons discuter ensemble comme on le fait à présent, nous assoir à une table, parler de tout et de rien et profiter simplement de la vue sur la mer, du soleil, confie Katerina. Avec cette réouverture, tout a changé dans nos esprits et nos cœurs, les gens sont plus heureux qu’avant. Il n’y a pas encore grand monde, mais pour nous ce changement est déjà fondamental. »

« Retrouver nos vies »

En attendant l’arrivée espérée des touristes dont l’économie de Hydra dépend à près de 90 %, il s’agit aussi de retrouver le goût des choses simples. « L’essentiel, ce n’est pas le restaurant, l’argent ou le tourisme. Le plus important, je crois, c’est de retrouver nos vies. Prendre nos amis dans nos bras, sortir ensemble, aller danser… Parce que c’est cela la vie », souligne Kosmas Savriadis, chef de son restaurant de cuisine méditerranéenne, qui propose fruits de mer et poissons frais.

Avec la réouverture des cafés et restaurants, à Hydra, c’est cette vie, plus animée, qui reprend progressivement ses droits, au grand soulagement de ses quelque 2 000 habitants. Et pour la Grèce entière, c’est une date importante car le secteur du tourisme représente environ 20 % de l’économie locale.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail