Union européenne: les eurodéputés reviennent à Strasbourg

Avant la reprise des travaux parlementaires à Strasbourg, des eurodéputés se prennent en photo dans l'hémicycle, le 7 juin 2021.
Avant la reprise des travaux parlementaires à Strasbourg, des eurodéputés se prennent en photo dans l'hémicycle, le 7 juin 2021. AFP - FREDERICK FLORIN

Les eurodéputés sont de retour à Strasbourg ou du moins quelques-uns d’entre eux. La session plénière retrouve son siège historique pour la première fois depuis plus de quinze mois. Au menu, jusqu’au jeudi 10 juin, le futur « pass sanitaire », la stratégie européenne pour la biodiversité, la Biélorussie ou le moyen d'accélérer le partage mondial des vaccins.

Publicité

Avec notre envoyée spéciale à Strasbourg, Anastasia Becchio

L’heure de la reprise a sonné. A l’entrée de l’Hémicycle, l’eurodéputée Fabienne Keller, ancienne maire de Strasbourg, affiche, tout sourire : « Le Parlement européen se déconfine. Il reprend son activité normale à l’image du reste de l’Europe. C’est indispensable pour les élus que nous sommes pour retrouver les temps d’échanges, de dialogue qui sont la marque des sessions plénières à Strasbourg ».

Mode hybride

A l’intérieur, les rangs sont très clairsemés. Cette session plénière se fait encore sur un mode hybride, avec la possibilité de participer à distance. La pandémie a relancé le débat sur le siège unique à Bruxelles, ses défenseurs mettant en avant le coût économique et écologique du déplacement, chaque mois, de quelque 2 500 personnes à Strasbourg.

« Respecter le traité »

Mais la capitale alsacienne est le siège officiel du Parlement européen, un principe inscrit dans les traités, rappelle l’eurodéputé franco-grecque Chrysoula Zacharopoulou : « Le travail du député, c’est de respecter le traité. C’est l’histoire, c’est la réconciliation entre la France et l’Allemagne. Cela fait partie de notre histoire. Quand j’ai été candidate, je savais que ma vie de députée européenne consistait à ça : partager mon temps entre Bruxelles et Strasbourg ». Bruxelles-Strasbourg, le débat est loin d’être clos. Les élus présents espèrent être rejoints par leurs collègues pour la session de juillet.

À lire aussi : Manifestation d'élus pour défendre Strasbourg comme capitale européenne

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail