L’Union européenne met en place de nouvelles sanctions à l’encontre de la Biélorussie

Les sanctions économiques en discussion visent à frapper le régime au portefeuille a expliqué le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell à Bruxelles, le 16 juin 2021.
Les sanctions économiques en discussion visent à frapper le régime au portefeuille a expliqué le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell à Bruxelles, le 16 juin 2021. REUTERS - JOHANNA GERON

Les ambassadeurs des 27 membres de l'Union européenne ont approuvé ce mercredi de nouvelles mesures après l'atterrissage forcé à Minsk d'un avion avec à son bord l'opposant Roman Protassevitch et contre la répression du président Alexandre Loukachenko face au mouvement de contestation.

Publicité

Avec notre correspondant à Bruxelles,  Pierre Benazet

La liste des Biélorusses frappés de sanctions européennes va s'allonger de 78 nouveaux noms. Il s’agit des sanctions classiques utilisées par l’Union, à savoir l’interdiction d’entrée sur le territoire de l’UE et le gel des avoirs financiers détenus en Europe.

La décision doit maintenant être validée par les ministres des Affaires étrangères, lundi à Luxembourg, pour être publiée au Journal officiel. C’est à ce moment-là que seront connus les noms des personnes sanctionnées, mais on sait que sur 78, sept sont directement impliquées dans le déroutement du vol Athènes-Vilnius, le 23 mai.

Les autres viendront s’ajouter à ceux déjà sanctionnés par l’UE pour la répression de la contestation des élections. Ceci portera à 159 le nombre de Biélorusses sanctionnés à ce titre, dont le président Alexandre Loukachenko et son fils.

Sept entités vont être aussi frappées de sanctions pour le déroutement du vol FR4978 ; il sera interdit de leur accorder des financements et leurs avoirs seront saisis.

Le ciel et les aéroports de l’UE sont déjà interdits aux avions biélorusses et les Européens sont aussi en train de préparer des sanctions ciblées contre plusieurs secteurs de l’économie biélorusse.

À lire aussi : Biélorussie: les députés européens appellent à durcir les sanctions

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail