Pour Ursula von der Leyen, la loi hongroise sur l’homosexualité est «une honte»

Pour Ursula von der Leyen, le fondement des valeurs européennes est l’acceptation de la diversité.
Pour Ursula von der Leyen, le fondement des valeurs européennes est l’acceptation de la diversité. Stephanie Lecocq POOL/AFP

La présidente de la Commission européenne s’exprimait ce 23 juin pour la première fois sur cette loi après une demande express de plus de la moitié des États membres de l’UE. 

Publicité

De notre correspondant à Bruxelles, Pierre Bénazet

La déclaration conçue à l’origine par les pays du Bénélux pour dénoncer la loi hongroise est désormais portée par quinze pays de l’Union européenne. Ils réclament que la Commission agisse pour faire respecter le droit européen.

Cette mise sous pression porte ses fruits : la présidente de la Commission européenne va écrire au gouvernement hongrois pour faire part de ses préoccupations juridiques – avant que la loi entre en vigueur. Pour Ursula von der Leyen, le fondement des valeurs européennes est l’acceptation de la diversité : « La loi hongroise est une honte. Cette loi instaure une discrimination basée sur l’orientation sexuelle. Et elle va à l’encontre de toutes les valeurs de l’Union européenne. C’est la dignité humaine, c’est l’égalité. J’utiliserai tous les pouvoirs de la Commission pour assurer que les droits de tous les citoyens européens soient garantis qui que vous soyez et où que vous viviez... »

Les quinze pays demandent également que la Commission saisisse la Cour de justice de l’UE, ce qui devrait raviver la demande du Parlement européen d’activer la possibilité de couper les financements communs aux pays qui vont à l’encontre des valeurs européennes.

 À lire aussi : Hongrie: les LGBT+ et l’identité de genre, nouvelles cibles de Viktor Orban

Devant les députés allemands, la chancelière allemande Angela Merkel a également jugé « mauvaise »  cette loi adoptée en Hongrie à l'initiative du parti de Viktor Orban et qui associe pédophilie et homosexualité.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail