Le Parlement européen adopte de nouveaux objectifs en matière climatique

Le commissaire européen à l'Action climatique, Frans Timmermans, le 12 mai 2021 à Bruxelles.
Le commissaire européen à l'Action climatique, Frans Timmermans, le 12 mai 2021 à Bruxelles. AP - Johanna Geron

Le Parlement européen, réuni en session plénière à Bruxelles, a adopté, ce jeudi 24 juin à la mi-journée, de nouveaux objectifs en matière climatique : une réduction des émissions de gaz à effet de serre d'au moins 55% d'ici à 2030, contre un objectif de 40% actuellement.

Publicité

Avec notre correspondante à Bruxelles, Joana Hostein

Avec 442 voix pour, 203 voix contre et 51 abstentions, le Parlement européen vient d'adopter la loi sur le climat. La droite européenne, la majorité des socialistes et des députés du groupe Renew ont soutenu le texte. La gauche radicale, l'extrême droite et les écologistes s'y sont, eux, opposés.

Pour les députés verts, le nouvel objectif reviendra à limiter le réchauffement climatique à 2 ou 3 degrés par rapport à l'ère préindustrielle. Pas suffisant, insistent-ils : « Quatre cent vingt millions de personnes seront exposées à des vagues de chaleur meurtrières, comme celle de 2018, dans les prochaines années », préviennent-ils.

« Le début des efforts »

L’effort réel sera donc moindre, regrette Caroline Roose, eurodéputée écologiste française : « Les scientifiques nous disent qu'il faudrait baisser nos émissions de gaz à effet de serre d'au moins 65% d'ici 2030 pour atteindre les objectifs de l'Accord de Paris. Aujourd'hui, ce sont quelques points qui peuvent vous sembler dérisoires. Demain, ce sera plus d'inondations, de sécheresse, d'insécurité alimentaire, de vies humaines perdues. »

« Ce n’est pas la fin, mais bien le début des efforts », insiste Frans Timmermans, le commissaire européen à l’Action climatique. La Commission européenne va, en effet, devoir traduire ces objectifs contraignants en propositions concrètes. Elle présentera une série de réformes le 14 juillet prochain.

► À lire aussi : Environnement: l'humanité ne pourra pas se remettre du dérèglement climatique selon le Giec

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail