Reportage

Inondations meurtrières en Allemagne: la gestion de la crise critiquée

Bad Neuenahr, dans l'ouest de l'Allemagne, le 17 juillet 2021, après les inondations dévastatrices.
Bad Neuenahr, dans l'ouest de l'Allemagne, le 17 juillet 2021, après les inondations dévastatrices. AFP - CHRISTOF STACHE

Les inondations sans précédent qui ont frappé l'Europe ont été particulièrement importantes en Allemagne, avec un bilan humain très élevé d’au moins 141 morts. La chancelière Merkel se rend ce dimanche 19 juillet sur place. Les habitants des zones concernées vivent ou survivent dans des villes et villages dévastés. Rencontre avec un couple de Bad Neuenahr-Ahrweiler, une commune martyre de l'ouest de l'Allemagne, qui critique la gestion de la crise et demande qu'on en tire les leçons pour l'avenir.

Publicité

Avec notre envoyé spécial à Bad Neuenahr, Pascal Thibault

Lydia Häufele et Bernhard Jans, qui habitent au quatrième étage d’un immeuble à Bad Neuenahr, ne sont pas à la rue, mais ils ont préféré fuir le stress pour trouver refuge pour quelques jours dans un hôtel près de chez eux. Le couple critique le manque d’information en amont de la catastrophe. « On savait déjà que dans d’autres villes le long de la rivière l’eau montait, confie Lydia, et je pense que les responsables devaient savoir quelle menace existait et nous n’avons pas été prévenus. »

Pour Bernhard Jans, le versement d’aides ne suffit pas : « Cette ville ne pourra pas revivre dans les prochaines années. Si des concepts pour l’avenir ne sont pas présentés rapidement, les gens devront partir et nous aussi. »

 À lire aussi : Inondations en Allemagne: les politiques sur le front du climat et des prochaines élections

Pour Lydia Häufele, le réchauffement climatique ne peut pas être refoulé si on veut éviter qu’une telle catastrophe ne se reproduise : « Nous ne pouvons pas tous les cinq ans reconstruire la ville après des inondations. Il vaudrait mieux réfléchir comment on construit et où à l’avenir pour éviter qu’une montée des eaux de deux mètres crée une catastrophe. »

À court terme, Lydia s’interroge. Le couple pourra-t-il retourner dans quelques jours dans son appartement ? La mère d’amis a été évacuée en raison des risques d’épidémies.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail