Belgique: journée de deuil national pour les victimes des inondations

Le roi Philippe de Belgique parle avec des résidents sinistrés des inondations lors d'une cérémonie d'hommage national, à Verviers, le 20 juillet 2021.
Le roi Philippe de Belgique parle avec des résidents sinistrés des inondations lors d'une cérémonie d'hommage national, à Verviers, le 20 juillet 2021. AFP - JOHN THYS

Ce mardi 20 juillet marque une journée de deuil national dans le royaume en hommage aux victimes des violentes intempéries et des inondations de la fin de la semaine qui ont fait 31 morts et de nombreux disparus. Depuis le début de matinée, les drapeaux sont en berne dans le pays et les Belges ont aussi observé à midi une minute de silence.

Publicité

Avec notre correspondant à Bruxelles, Pierre Bénazet

Juste avant la minute de silence les sirènes de la police, des pompiers, des bâtiments officiels, ont retenti à midi à travers la Belgique. Le roi et le Premier ministre fédéral Alexander De Croo se sont rendus à Verviers, à l'est du pays, là où les crues ont été les plus destructrices. Dans cette vallée de la Vesdre, affluent de la Meuse, 23 des 31 victimes ont trouvé la mort.

« Le bilan humain est très douloureux, a déclaré le roi Philippe de Belgique. Beaucoup ont tout perdu. Souvent le travail d'une vie, balayé en quelques heures. Mais dans l'adversité, notre population fait preuve d'une immense solidarité. De tout le pays abonde une aide spontanée aux sinistrés, et d'innombrables volontaires se dévouent sans compter. Je veux leur dire notre gratitude, tout comme à nos partenaires européens venus en soutien. »

► À lire aussi : Inondations en Europe: les assureurs s'attendent à des dégâts matériels d'une ampleur inédite

Nouveaux affaissements à craindre

Les services de secours continuent leurs recherches : 70 personnes sont encore portées disparues. La police espère cependant que parmi ces signalements de disparitions figurent des personnes tout simplement injoignables du fait des coupures de courant et de téléphone. 

Les opérations de nettoyage et de dégagement des débris battent leur plein. Mais les pompiers avertissent les citoyens de ne rentrer dans leur maisons sinistrées qu’avec la plus grande prudence, car on craint de nouveaux affaissements ou des accidents liés aux réseaux détruits de gaz et d’électricité.

À lire également : Inondations en Europe: le bilan dépasse les 100 morts et des centaines de disparus

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail