Hongrie: vers un référendum sur la loi anti-LGBT+

Viktor Orban a annoncé la tenue d'un référendum autour de la loi anti-LGBT+.
Viktor Orban a annoncé la tenue d'un référendum autour de la loi anti-LGBT+. AFP - JOHN THYS

Viktor Orban a annoncé mercredi 21 juillet la tenue d'un référendum autour de la loi anti-LGBT+. Le Premier ministre hongrois a appelé les électeurs à défendre cette loi en réponse à l'ouverture d'une procédure d'infraction par la Commission européenne.

Publicité

Viktor Orban dénonce un « abus de pouvoir », une attaque même, de Bruxelles envers la Hongrie. La loi anti-LGBT+ a été adoptée le 15 juin et interdit notamment l'évocation de l'homosexualité et du changement de sexe auprès de mineurs. Selon Budapest, c'est un moyen de protéger les enfants, mais pour ses opposants ce texte associe la pédophilie à l'homosexualité et stigmatise la communauté LGBT+.

La Commission européenne, qui juge également cette loi discriminatoire, a lancé une procédure d'infraction contre la Hongrie, une procédure qui pourrait mener à des sanctions financières.

► À lire aussi : La Hongrie dans le viseur de la Commission européenne pour sa loi sur l’homosexualité

Le Premier ministre hongrois a donc décidé de riposter en faisant valoir la volonté de son peuple. Des questions seront donc posées aux électeurs :

Acceptez-vous que l'école parle de sexualité à vos enfants sans votre consentement ? Soutenez-vous la promotion des traitements de changement de sexe pour les mineurs ou la présentation sans restriction devant les mineurs de contenu médiatique à caractère sexuel qui affecte leur développement ? Autant d'exigences que l'Union européenne tenterait d'imposer à la Hongrie. Victor Orban a donc appelé à répondre non à toute ces questions.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail