La Russie saisit la Cour européenne des droits de l’homme contre l’Ukraine

La Russie poursuit l'Ukraine devant la CEDH.
La Russie poursuit l'Ukraine devant la CEDH. AFP

C’est la première fois de son histoire qu’elle dépose une plainte auprès de la CEDH. Moscou accuse Kiev d'avoir violé la Convention du Conseil de l'Europe de sauvegarde des droits de l'homme et des libertés fondamentales depuis le renversement du pouvoir en 2014 et l’arrivée aux commandes de dirigeants pro-européens. La liste des griefs est longue.

Publicité

Aux yeux de la Russie, l'administration ukrainienne a multiplié les violations depuis la révolution pro-européenne de Maïdan, qu'elle qualifie de « violent changement de pouvoir ». 

La plainte fait référence à la mort de civils, du fait des « hostilités » menées par les forces armées ukrainiennes, à l'emprisonnement illégal et aux mauvais traitements infligés à des personnes, dans le Donbass en guerre, mais aussi pendant la révolution ou encore lors de l’incendie de la Maison des syndicats d'Odessa en mai 2014. Elle évoque également la « suppression de la liberté d'expression et les persécutions de journalistes et d’hommes politiques ». Le parquet se plaint également de discrimination à l'encontre de la population russophone et de sanctions « à motivation politique » à l'encontre d'entreprises russes. Il note en outre que l’Ukraine bloque l'approvisionnement en eau douce de la Crimée et tient aussi Kiev pour responsable de la destruction du vol MH17 de Malaysia Airlines en juillet 2014, faute d’avoir fermé son espace aérien au-dessus d’une zone de guerre.

L’enquête internationale a montré que cet avion de ligne avait été détruit par un missile BUK acheminé de Russie. Le procès par contumace est toujours en cours aux Pays-Bas et le gouvernement néerlandais a décidé de traduire la Russie devant la CEDH « pour son rôle dans la destruction » du vol MH17. 

En Ukraine, cette plainte de la Russie provoque des commentaires moqueurs : le ministre de la Justice Denys Maliouska estime que Moscou y a exposé « tous les mythes de la propagande russe ». 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail