Covid-19 au Royaume-Uni: la flambée des cas contacts handicape commerces et restaurants

Terrasse d’un restaurant à Londres, le 3 août 2020. (Image d’illustration)
Terrasse d’un restaurant à Londres, le 3 août 2020. (Image d’illustration) AFP

En une semaine, 619 000 personnes ont reçu une alerte sur leur téléphone leur demandant de s’isoler dix jours. Avec plus de 50 000 nouveaux cas quotidiens, de nombreux travailleurs deviennent cas contact. L’inquiétude grandit chez les restaurateurs et les commerçants.

Publicité

Avec notre correspondante à Londres, Marie Boëda

Saïdou court partout, il donne des ordres aux serveurs qui préparent les tables. Nappes blanches et peintures colorées sur les murs, ce restaurant français de Londres rouvre dans quelques jours. Il y a eu plusieurs cas contacts et une serveuse malade dans l’équipe. 

« Par mesure de sécurité, ils ont décidé de fermer le restaurant pendant dix jours. On a un très gros problème de staff. On est très short, il nous manque dix personnes, facile. »

Chaque jour, de nouveaux serveurs doivent s’isoler. Le restaurant a pris une décision radicale. La perte de revenus est conséquente alors qu’ils ont rouvert il y a seulement deux mois. 

Pour tous les commerces, c’est le même problème. Richard Walker, le patron de la chaîne de supermarché Iceland, a dû fermer des magasins. Plus de 1 000 de ses employés ont reçu une alerte les priant de s’isoler. Il s’est exprimé sur la BBC : « Nous avons réussi à garder les magasins ouverts les 18 derniers mois. Et maintenant, nous devons réduire les heures d’ouverture, fermer des magasins. Et, bien sûr, la grande ironie, c’est que maintenant nous sommes tous vaccinés. »

Le ministre britannique des Entreprises demande aux consommateurs de ne pas paniquer devant des étagères vides de certains supermarchés. Il annonce que des exemptions de quarantaine vont être accordées pour certains secteurs. Mais pas avant mi-août.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail