Hongrie: les soignants manifestent à Budapest pour leurs conditions de travail

Plusieurs milliers de travailleurs de la santé manifestent pour exiger des augmentations de salaire et de meilleures conditions de travail à Budapest, en Hongrie, le 31 juillet 2021.
Plusieurs milliers de travailleurs de la santé manifestent pour exiger des augmentations de salaire et de meilleures conditions de travail à Budapest, en Hongrie, le 31 juillet 2021. AP - Laszlo Balogh

En Hongrie, des soignants se sont rassemblés dans Budapest, la capitale, ce samedi. Parmi leurs demandes : des augmentations de salaire et de meilleures conditions de travail.

Publicité

T-shirts blancs, ballons de la même couleur à la main, plus de 1 000 soignants se sont rassemblés sur la place centrale de Budapest. Des centaines d'entre eux venaient de loin pour réclamer de meilleures conditions de travail et une augmentation de leurs salaires. 

Un sondage récent indiquait que plus d'un millier d'infirmiers envisage de quitter le pays pour de meilleures conditions de travail. La Hongrie manque de personnel soignant. Les salaires sont beaucoup plus bas que dans le reste de l'Europe occidentale. 

Selon la Chambre des professionnels de la santé, environ 500 infirmiers quittent la Hongrie chaque année. En octobre dernier, le Parlement avait adopté un projet de loi augmentant considérablement les salaires des médecins, mais pas ceux  du reste du personnel soignant.  

Cette manifestation est aussi devenue un terrain de bataille politique. Le ministre des Ressources humaines n'était pas présent, mais il a remercié les soignants pour leur travail. Alors que le maire libéral de Budapest, Gergely Karacsony, qui envisage de se présenter contre le Premier ministre Viktor Orban aux élections au printemps prochain, s'est joint, lui, au cortège.  

► À lire aussi : Hongrie: Gergely Karacsony, potentiel challenger de l'opposition contre Viktor Orban

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail