Italie: une plate-forme permettant de se faire vacciner bloquée par une cyberattaque

Le site du Latium, la région de Rome, a été attaqué par des hackeurs qui l'ont rendu indisponible pour les usagers, y compris ceux voulant réserver un vaccin contre le Covid.
Le site du Latium, la région de Rome, a été attaqué par des hackeurs qui l'ont rendu indisponible pour les usagers, y compris ceux voulant réserver un vaccin contre le Covid. REUTERS - Kacper Pempel

Des hackers ont bloqué le site du siège administratif de la région de Rome qui compte près de six millions d'habitants et sa plateforme de réservation dans les centres de vaccination contre le Covid-19.

Publicité

Avec notre correspondante à Rome, Anne Le Nir

Les autorités de la région de Rome n'en reviennent pas. « C'est une puissante attaque, sans précédent dans un siège administratif en Italie », ont-elles déclaré en chœur.

Selon des experts en cybersécurité, les pirates pourraient avoir utilisé un rançongiciel. Un type de logiciel malveillant qui exploite les failles de sécurité pour bloquer les systèmes informatiques et exiger une rançon pour les déverrouiller.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Rome et la police postale pour tenter d'identifier les auteurs de l'attaque. Celle-ci a totalement bloqué la plate-forme permettant de prendre rendez-vous pour se faire vacciner contre le Covid-19 dans un centre proche de son domicile.  

La piste d'un piratage lié à des mouvements anti-vax et anti-passe sanitaire n'est pas écartée. D'autant que les mesures d'extension du passe sanitaire à nombreuses activités de loisirs entreront en vigueur le 6 août. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail