Afflux de migrants en Lituanie: l'UE prête à apporter son aide à Vilnius

Un manifestant tient un panneau sur lequel on peut lire «Stop Migration» lors d'une manifestation anti-migrants devant le palais du gouvernement à Vilnius, en Lituanie, le 29 juillet 2021.
Un manifestant tient un panneau sur lequel on peut lire «Stop Migration» lors d'une manifestation anti-migrants devant le palais du gouvernement à Vilnius, en Lituanie, le 29 juillet 2021. AP - Mindaugas Kulbis

Alors que le nombre de migrants franchissant la frontière illégalement entre la Biélorussie et la Lituanie augmente de jour en jour et approche désormais des 4 000, Ylva Johansson, la commissaire européenne aux Affaires intérieures s’est rendue dimanche et lundi en Lituanie pour évaluer la situation.

Publicité

Avec notre correspondante à Vilnius, Marielle Vitureau

Une oreille attentive et une vision identique de la situation sur la frontière extérieure de l’Union européenne. Voilà ce qu’ont trouvé les autorités lituaniennes auprès de la commissaire Ylva Johansson.

« Il ne s’agit pas d’une véritable crise migratoire. Ce sont les actions d’un régime qui a détourné un vol entre deux villes européennes. Tout cela afin de déstabiliser la situation », a-t-elle déclaré.

La priorité est donc pour tous de stopper l’arrivée des migrants, d’autant plus que les liaisons aériennes entre l’Irak et Minsk sont devenues plus fréquentes depuis début août.

« La situation se détériore de jour en jour. J’ai pu constater la nécessité de la construction d’une barrière physique », a ajouté la commissaire européenne. 

La Lituanie est prête à débourser la somme nécessaire pour cela. Mais elle attend surtout l’aide de l’Union européenne pour organiser le retour des migrants. Le dialogue avec l’Irak est enclenché, la commissaire l’a confirmé.

La Lituanie ne doit pas rester seule. À la fin de la semaine une équipe technique se rendra à Vilnius pour discuter concrètement des mécanismes de soutien à mettre en place.

À lire aussi : Des migrants démunis passent de Biélorussie en Lituanie

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail