Brexit: l'Irlande enregistre une baisse des demandes de passeports de la part des Britanniques

Le passeport irlandais est un sésame pour les Britanniques depuis le Brexit.
Le passeport irlandais est un sésame pour les Britanniques depuis le Brexit. Getty / chrisboy2004

L’Irlande enregistre une baisse des premières demandes de passeport, surtout de la part des Britanniques. L’Irlande est très généreuse avec sa citoyenneté pour les descendants d’Irlandais. Depuis le Brexit, de nombreux Britanniques ont tenté d'obtenir le passeport européen. Le premier semestre 2021 marque un ralentissement de la ruée.

Publicité

Avec notre correspondante à Dublin, Emeline Vin

Depuis janvier, seuls 24 000 Britanniques ont demandé un passeport irlandais. 60% de moins par rapport à avant la pandémie. La baisse est surtout due aux restrictions sanitaires, les services irlandais sont restés confinés jusqu’en mai. Pour rattraper son retard, le ministère a d’ailleurs décidé de ne pas examiner les demandes britanniques pour l’instant car ils représentent 70% des dossiers en attente !

►À écouter aussi : Brexit: ruée vers les passeports irlandais

La proportion reste stable depuis 2017. Ce succès a plusieurs raisons. Déjà, pour les sujets de sa majesté, c’est en fait assez facile d’obtenir le passeport bordeaux. Il suffit d’avoir au moins un parent ou un grand-parent né irlandais pour être éligible.

Et c’est le cas de beaucoup de Britanniques, du fait de l’histoire entre ces deux pays. En 2016, la BBC estimait à environ 6 millions et demi le nombre de candidats potentiels, plus que le nombre d’habitants en République d’Irlande.

Et puis, un passeport irlandais, c’est surtout un passeport européen. C'est une manière de contourner les nouvelles règles post-Brexit. Depuis le référendum en 2016, un demi-million de Britanniques ont reçu la nationalité irlandaise.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail