Russie et Biélorussie débutent une semaine de grandes manoeuvres aux portes de l'UE

Manoeuvres lors de l'exercice russo-biélorusse Zapad 17, en septembre 2017.
Manoeuvres lors de l'exercice russo-biélorusse Zapad 17, en septembre 2017. Belarussian Defence Ministry/Handout via REUTERS

Comme tous les quatre ans, les armées russes et biélorusses vont débuter ce vendredi 10 septembre un exercice d'ampleur, appelé « Zapad »,  et ce pendant six jours. Des troupes seront déployées le long de la frontière avec les pays baltes et la Pologne. Une manoeuvre suivie de près par les forces de l'Otan.

Publicité

Pour éviter la présence d'observateurs internationaux, la Russie a pris l'habitude de compartimenter ses exercices militaires majeurs en une série d'exercices plus petits... et ainsi passer sous les radars. Mais selon la société française Preligens, qui propose des solutions d'intelligence artificielle pour le monde du renseignement, « Zapad 21 » (qui signifie Ouest) a de quoi impressionner.

200 000 soldats

La manoeuvre devrait mobiliser 200 000 soldats au total. Le site spécialisé Zone Militaire (opex360.com) détaille : 80 aéronefs, 300 chars, 10 navires. « Chaque édition Zapad suscite une hausse significative des tensions entre Moscou et les pays frontaliers » indique encore la société Préligens. Et pour cause, il y a quatre ans, « Zapad » simulait une attaque contre les pays baltes.

Éviter les provocations

Le secrétaire général de l'Otan, Jens soltenberg, plaide cette fois pour que la Russie se comporte de manière transparente et prévisible. Ces derniers jours néanmoins la force aérienne suédoise, l'armée de l'air, la marine allemande mais aussi l'US Air Force ont déployé des avions de reconnaissance au large de l'enclave de Kaliningrad. Objectif : prendre la mesure de Zapad 21 et veiller à ce qu'il n'y ait pas de provocations sur la frontière nord-est de l'Union européenne.

À lire aussi : «Zapad 2017»: la démonstration de force de l'armée russe

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Suivez toute l'actualité internationale en téléchargeant l'application RFI