Victoire de Viktor Orban en Hongrie: la promesse de nouvelles disputes entre Bruxelles et Budapest

«Nous avons remporté une victoire si large qu'elle peut même être vue depuis la Lune», a dit le Premier ministre nationaliste hongrois, Viktor Orban.
«Nous avons remporté une victoire si large qu'elle peut même être vue depuis la Lune», a dit le Premier ministre nationaliste hongrois, Viktor Orban. AFP - ATTILA KISBENEDEK

« Nous avons remporté une victoire si large qu'elle peut même être vue depuis la Lune. » Le Premier ministre nationaliste hongrois, Viktor Orban, se félicite ainsi de sa victoire et de celle de son parti Fidesz aux élections législatives en Hongrie. On sait que les relations entre la Hongrie et l'Union européenne sont très difficiles. Quel avenir pour la Hongrie au sein de l'UE ?

Publicité

Avec notre correspondant à Bruxelles, Jean-Jacques Héry

Cette victoire écrasante de Viktor Orban promet déjà de nouvelles disputes entre Budapest et Bruxelles. Preuve en est que dans son discours de victoire, Viktor Orban a cité « les bureaucrates de Bruxelles » dans la liste des adversaires qu'il avait dû affronter pendant la campagne.

Proximité avec la Russie

Premier point de discorde entre Budapest et Bruxelles : la proximité du leader nationaliste avec la Russie. Depuis le début de la guerre en Ukraine, le Premier ministre hongrois avance en effet sur un fil. D'un côté, il condamne l'invasion russe et soutient les sanctions européennes, de l'autre il refuse que les armes destinées à Kiev transitent sur son territoire et reste fermement opposé à toute interdiction d'importer du gaz et du pétrole russes.

Pour des sanctions, les Vingt-Sept doivent donner leur accord. Et Vladimir Poutine en est bien conscient. À l'heure où l'UE va débattre de nouvelles sanctions contre Moscou après la découverte du massacre présumé de civils par l'armée russe, le président russe a, lui, félicité son ami Viktor Orban pour sa victoire.

Valeurs européennes

Enfin, le recul démocratique observé ces dernières années en Hongrie et qui se heurte de front aux valeurs européennes pourrait s'amplifier après une aussi large victoire. C'est ce que l'on craint à Bruxelles dans des domaines aussi divers notamment que le contrôle des médias, l'indépendance de la justice ou les droits des minorités LGBTQ+.

Depuis peu, l'Union européenne s'est dotée d'un mécanisme qui conditionne le versement des fonds européens au respect de l’État de droit. Nul doute qu'on devrait reparler bientôt de son application contre la Hongrie.

À lire aussi : Législatives en Hongrie: Viktor Orban remporte un quatrième mandat consécutif

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Suivez toute l'actualité internationale en téléchargeant l'application RFI