Espagne: recrudescence d'arrivées de migrants aux îles Canaries

Bateau en provenance du Maroc sur une plage de Gran Canarias, en octobre 2020 (Image d'illustration).
Bateau en provenance du Maroc sur une plage de Gran Canarias, en octobre 2020 (Image d'illustration). © AP - Javier Bauluz

L’archipel des Canaries en Espagne, au large de l’Afrique, connaît une recrudescence d’arrivée de migrants ces derniers jours. 

Publicité

Dans la nuit de dimanche 14 au lundi 15 août, une embarcation avec 48 migrants à bord a pu être secourue au large de l’île de Fuerteventura. Trois migrants étaient morts lorsque les secours sont arrivés... Au total, près de 700 migrants sont arrivés en quatre jours dans l’archipel des Canaries. La plupart dans des petites embarcations, surchargées, qui ont entrepris leurs traversées depuis les côtes marocaines.

Vendredi dernier, 392 personnes avaient été secourues au large de l’île de Lanzarote, dans 8 petits bateaux. Les opérations pour leur venir en aide se sont avérées très compliquées. Les autorités ont même dû faire appel à deux hélicoptères, ainsi qu’aux bateaux naviguant dans la zone pour parvenir à secourir l’ensemble des migrants.

Samedi et dimanche, 323 autres personnes ont été secourues. En raison d'une mer forte, certains passagers ne sont jamais arrivés au terme du voyage.

Les centres d'aides sous tension

Cette route qui mène à l’Europe connait une fréquentation en hausse ces dernières semaines à cause, entre autres, du renforcement de la surveillance de la côte méditerranéenne par les autorités marocaines.

Cette arrivée massive de migrants provenant d’Afrique sub-saharienne et du Maghreb a mis sous tension les centres d’aides dans les Canaries et en particulier à Lanzarote.

 Au premier semestre 2022, près de 800 personnes auraient déjà perdu la vie sur cette route, d’après un bilan de l'ONG Caminando Fronteras. Soit en moyenne : cinq décès par jour entre janvier et juin. 

Et il n’y a pas que les Canaries qui sont touchées, les îles Baléares sont également concernées avec 45% de migrants en plus cette année, selon le ministère espagnol de l’Intérieur.

►À écouter aussi : Îles Canaries: «L’Espagne est devenue la première destination des migrants qui arrivent dans l’UE»

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Suivez toute l'actualité internationale en téléchargeant l'application RFI