France / travail

Harcèlement au travail : des mesures de prévention imposées aux entreprises

L'accord sur le harcèlement au travail s'attaque également aux faits de violences, qui peuvent aller de l'incivilité à l'agression physique.
L'accord sur le harcèlement au travail s'attaque également aux faits de violences, qui peuvent aller de l'incivilité à l'agression physique. Getty Images/Hugh Sitton

Prévenir les actes de violences et de harcèlement au travail, c'était l'objectif d'un accord passé fin mars entre les syndicats patronaux et les syndicats de salariés, suite à la vague de suicides, notamment chez France Télécom. Et les mesures développées par cet accord viennent d'être rendues obligatoires par le ministère du Travail.

Publicité

Le harcèlement désigne, selon cet accord, tout abus, toute humiliation ou toute menace, verbale, physique ou sexuelle à l'encontre d'un employé. Il peut être le fait d'un supérieur, d'un ou plusieurs collègues ou encore d'un client.

Mais il peut aussi être le fruit du management. C'est une nouveauté :  le mode de management et le fonctionnement même des entreprises pourront à l'avenir être sanctionnés. L'accord couvre aussi les faits de violences, qui peuvent aller de l'incivilité à l'agression physique.

Repérer ces situations et les dénoncer

L'objectif des syndicats, c'est bien de prévenir ces comportements. Notamment en sensibilisant les différents acteurs de l'entreprise. Mieux informés, les salariés pourront repérer ces situations et les dénoncer.

L'accord demande également aux patrons d'être plus vigilants sur un certains nombre d'indices, comme les conflits de personnes répétés, les plaintes fréquentes ou les passages à l'acte violents.

Et si la prévention ne suffit pas, si un salarié estime être la victime d'un harcèlement, il pourra demander une procédure de médiation. Si le cas est avéré, il pourra ensuite se faire accompagner par un médecin ou un psychologue, et au besoin par un avocat.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail