France

France: Lies Hebbadj mis en examen pour viols aggravés

Lies Hebbadj au moment de sa première interpellation le 7 juin 2010 à Nantes.
Lies Hebbadj au moment de sa première interpellation le 7 juin 2010 à Nantes. Reuters / Stephane Mahe

Lies Hebbadj a été mis en examen ce dimanche 8 août pour viols aggravés sur une de ses ex-compagnes. L’homme de 35 ans s’était trouvé au cœur de l’actualité en avril dernier lorsqu’une de ses compagnes avait contesté l’amende reçue pour avoir conduit avec un niqab.

Publicité

Sa garde à vue aura duré plus de quarante heures. Lies Hebbadj a été confronté dimanche 8 août à son ancienne compagne qui l’accuse de viols de 2003 à 2007.

L’homme, soupçonné de vivre avec 4 femmes, a déjà été mis en examen en juin dernier pour fraudes aux aides sociales. Il y a trois mois, l’une de ses ex-compagnes l’avait déjà accusé de maltraitance sur un blog mais sans porter plainte. Le commerçant nantais l’avait alors attaqué en justice pour diffamation. Il nie pour l’instant les faits.

D’après Xavier Ronsin, le procureur de la République de Nantes, la confrontation n’a pas permis de départager les Lies Hebbadj et son ex-compagne. Pour le moment, la qualification de viols aggravés est retenue car Lies Hebbadj aurait violé de façon répétée la femme, notamment lorsqu'elle était enceinte.

L’avocate de Lies Hebbadj, maître Cécile de Oliveira, dénonce la mise en examen de son client. Elle évoque une manipulation et des accusations fantaisistes.

Lies Hebbadj a été remis en liberté sous contrôle judiciaire.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail