France

Sondage CSA : les Français jugent la politique sécuritaire de Nicolas Sarkozy inefficace

Le président français Nicolas Sarkozy.
Le président français Nicolas Sarkozy. Reuters

Un sondage sévère pour Nicolas Sarkozy, à la une de l'hebdomadaire Marianne : 70% des Français jugent « plutôt inefficace » la politique sécuritaire du chef de l'Etat, ministre de l'Intérieur dès 2002. Des résultats bien différents de la première enquête d'opinion réalisée il y a huit jours dans la foulée du discours de Grenoble.

Publicité

Un sondage peut en cacher un autre. Il y a une semaine, Le Figaro titrait sur « le plébiscite » de Nicolas Sarkozy. 70 % des Français se disaient alors favorables à la déchéance de la nationalité pour les meurtriers de policiers, selon les résultats de l'Ifop. Mais une semaine plus tard, cette fois selon CSA, ils sont une majorité, 51%, à s'y opposer, car « un Français d'origine étrangère est un Français à part entière ».

Un désaveu pour le chef de l'Etat

Alors comment expliquer une telle différence de résultats, au-delà des lignes politiques presque antinomiques que défendent Marianne et Le Figaro ? Les questions posées par l'institut CSA sont d'abord plus circonstanciées. Et puis, les critiques parfois très virulentes contre le discours de Grenoble ont sans doute porté leurs fruits dans les esprits.

Résultat, le sondage de Marianne sonne comme un désaveu pour le chef de l'Etat, et non plus un plébiscite. Les Français sont dubitatifs sur le lien établi entre immigration et insécurité. Pour les deux tiers des sympathisants de droite, ce sont d'abord les inégalités sociales qui sont responsables de la délinquance. Une explication que le chef de l'Etat n'avait même pas effleurée dans son discours martial de Grenoble.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail