France

En France, les radars rapportent moins en dépit de leur nombre croissant

En 2010, la France compte 3 000 radars sur ses routes.
En 2010, la France compte 3 000 radars sur ses routes. Pascal Le Segretain/Getty Images

En France, il y a de plus en plus de radars sur les routes, plus de 3 000 d'ici la fin de l'année. Les automobilistes ont levé le pied ces derniers mois ce qui explique une baisse significative des recettes pour l'Etat.

Publicité

En 2003 la France comptait 96 radars. Aujourd'hui il y en a plus de 3 000 : trente fois plus en sept ans. La volonté des autorités est double : baisser le nombre de morts et de blessés et remplir les caisses de l'Etat.

Le premier objectif est largement atteint, le second, lui, a connu son apogée en 2009 avec plus de 500 millions d’euros de recettes mais ce chiffre est en nette baisse. Un rapport budgétaire sur les transports confirme cette tendance pour l'année prochaine. Pour 2011, le produit des amendes forfaitaires est estimé à 435 millions contre près de 470 millions cette année.

Cela s'explique par l'amélioration du comportement des automobilistes et la diminution de la vitesse moyenne. La baisse de la recette est également due au frais de maintenance de ces radars fixes : 60 millions prévus pour 2011, trois fois plus qu'en 2007. Les actes de vandalisme perpétrés contre les radars fixes au bord des routes représentent à eux seuls 15 millions d'euros.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail