France/Economie

Bercy confirme l'attaque informatique contre des dossiers du G20

Le ministère de l'Economie et des Finances à Paris-Bercy.
Le ministère de l'Economie et des Finances à Paris-Bercy. DR

Le ministère français de l'Economie et des Finances confirme ce lundi 7 mars 2011 avoir été l'objet d'une très grosse attaque informatique. Une attaque étalée sur plusieurs semaines et ciblée contre des dossiers concernant les affaires financières internationales, essentiellement la préparation du G20.

Publicité

L'information a été révélée ce lundi matin 7 mars 2011 sur le site internet de Paris Match. Mais cette attaque informatique aurait débuté depuis plusieurs semaines. Selon le ministère des Finances, les premières attaques se sont déroulées au mois de décembre 2010. Et elles se poursuivaient encore le week-end dernier.

 
La cible principale des hackers serait la direction du Trésor et plus précisément des documents liés à la présidence française du G20 selon Patrick Pailloux, directeur général de l'Agence nationale de la sécurité des systèmes informatiques.

Ceux qui ont agi sont des professionnels déterminés et organisés. Cette attaque informatique est sans précédent : plus de 150 ordinateurs du ministère auraient été infiltrés et de très nombreux documents piratés, toujours selon la même sources. 

Officiellement, on déclare que l'origine de l'attaque n'est pas établie. Mais selon un haut fonctionnaire, on a constaté qu'un certains nombres d'informations étaient redirigées vers des sites chinois.

Le ministère des Finances a porté plainte et les services de renseignement ont été saisis. Estimant que « c'est probablement la première fois » que l'Etat français est ainsi attaqué de façon « spectaculaire » chez lui, François Baroin, le ministre du Budget,  a assuré que seules les informations « autour du G20 intéressaient les hackers ». Le ministre s’exprimait ce lundi matin sur la radio privée Europe 1.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail