Accéder au contenu principal
france

Un nouveau suicide ravive les plaies chez France Télécom

Une agence France Telecom déjà touchée par le problème du suicide.
Une agence France Telecom déjà touchée par le problème du suicide. AFP/Alain Julien
Texte par : RFI Suivre
4 mn

Le suicide d’un salarié de France Télécom, qui s’est immolé par le feu, mardi 26 avril 2011 au matin près de Bordeaux, suscite une vive émotion chez l’opérateur téléphonique. Ces dernières années, plusieurs dizaines de suicides chez son personnel avaient mis en cause la gestion sociale de l’entreprise.

Publicité

Un salarié de France Télécom–Orange s’est donné la mort mardi 26 avril, près de Bordeaux. Agé de 57 ans, père de quatre enfants, l’homme s'est immolé par le feu sur le parking de l'agence entreprises de Mérignac avant 8 h 00. Les secours arrivés sur place n'ont pu que constater le décès.

Nouveau suicide à France Télécom.

Le salarié était représentant du personnel pour la CFDT. Selon François Deschamps, responsable CFE-CGC/Unsa de la région Sud-Ouest, ce salarié, fonctionnaire depuis trente ans, avait « mal vécu » le fait « de changer souvent de poste » pendant la période de présence de Didier Lombard à la présidence du groupe, de 2005 à 2010. « Cette mobilité imposée lui avait fait vendre sa maison, il avait écrit à plusieurs reprises à sa direction et il n'avait pas eu de réponse à ma connaissance, comme beaucoup d'autres », a précisé le responsable syndical, avant d’ajouter : « Le mode employé est d'une violence inouïe, s'immoler par le feu ce n'est pas anodin ».

Après plusieurs missions effectuées en interne, le salarié décédé avait retrouvé un poste de préventeur de sécurité dans un centre d'appels réservé aux clients du marché entreprises dans le centre de Bordeaux, « un établissement récent avec un bon climat social », a confié François Deschamps.

Ce drame ravive une plaie dans le groupe de télécommunications, marqué par une vague de suicides à partir de 2008. France Télécom, qui compte quelque 100 000 salariés en France, avait été marqué par une crise sociale d'ampleur après une vague de suicides de salariés depuis janvier 2008. Au cours de la seule année 2010, 27 salariés de France Télécom-Orange se sont suicidés et 16 ont tenté de le faire, selon un décompte tenu par deux syndicats.

Le système de management mis en place à partir de 2004 pour inciter au départ 22 000 salariés en trois ans et la mobilité imposée aux membres du personnel ont notamment été mis en cause.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.