France

En France, les députés rejettent le projet de loi sur le mariage homosexuel

En France, le mariage homosexuel n'est encore pas d'actualité.
En France, le mariage homosexuel n'est encore pas d'actualité. ©AFP / Alfredo Estrella
Texte par : RFI Suivre
3 mn

A une poignée de voix près, les députés français ont rejeté mardi 14 juin 2011 la proposition de loi socialiste visant à ouvrir le mariage aux couples de même sexe. En tout cas, c'est un projet qui fera parti des priorités en cas de victoire des socialistes à l'élection présidentielle de 2012.

Publicité

293 voix contre, 222 pour. La proposition de loi sur le mariage des homosexuels n'a pas été adoptée par l'Assemblée nationale. Pour Bruno Leroux, député PS de Seine-Saint-Denis, ce texte, présenté par les socialistes, semble pourtant évident : « C’est une demande d’ouverture de droits qui va avec l’évolution de la société. Cela fait partie aujourd’hui des évidences de société ».

L'ensemble de la gauche a voté pour ce texte. « La situation faite aux personnes homosexuelles en matière de droit au mariage fait partie de cette lutte contre les inégalités et les discriminations, et donc on est pour le vote de cette loi », a affirmé le communiste Roland Muzeau, selon qui il est urgent de faire tomber les discriminations.

La majorité parlementaire de droite a donc voté contre la proposition. Pour certains députés, le texte ne devrait même pas être présenté à l'Assemblée nationale. « Le mariage est l’institution qui fonde la famille. Deux personnes d’un même sexe ne peuvent pas avoir d’enfant. Pas encore », a constaté le souverainiste Nicolas Dupont Aignan. D’autres, comme Christian Vanneste, à l'aile droite de la majorité, sont encore plus catégoriques, voire polémiques. « Je ne vois pas en quoi la représentation nationale doit s’intéresser à une aberration anthropologique », a ainsi déclaré le député du Nord.

Les associations de défense des droits des homosexuels ont exprimé leur indignation après le rejet de l'Assemblée nationale. SOS Homophobie s'est dit « révolté » et a déploré qu'en rejetant le projet de loi, les parlementaires de la majorité ont montré « qu'ils hiérarchisent encore les citoyen(ne)s français(es) en fonction de leur orientation sexuelle ».

Dix pays dans le monde ont à ce jour légalisé le mariage homosexuel. La France, elle, devra encore patienter.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail