France/Football

Al-Jazira sport, nouvelle star du Paysage audiovisuel français

Nasser Al-Khelaifi, propriétaire de la chaîne qatarienne Al-Jazira sport, à Paris, le 23 juin 2011.
Nasser Al-Khelaifi, propriétaire de la chaîne qatarienne Al-Jazira sport, à Paris, le 23 juin 2011. REUTERS/Jacky Naegelen
Texte par : Alejandro Valente
4 mn

La Ligue professionnelle de football française a attribué les droits de diffusion à la télévision des matchs du championnat pour la période 2012-2016. Canal+, diffuseur historique, partagera les principaux lots avec une nouvelle venue dans le paysage audiovisuel français, Al-Jazira sport. Une irruption remarquée.

Publicité

En acquérant un des lots mis aux enchères par la Ligue professionnelle de football (LFP), la chaîne qatarienne Al-Jazira sport offre un énorme soulagement au football professionnel français. Fortement endettés, les clubs redoutaient de voir leurs recettes télé se réduire à partir de l’année prochaine du fait du retrait de la course de la chaîne Orange sport, qui apportait jusque-là la rondelette somme de 220 millions d’euros par an pour un match en direct et les droits sur les mobiles. Un retrait qui offrait à Canal+ une position de monopole lui permettant de jouer les enchères à la baisse.

Bon « pour les consommateurs »

Finalement, Canal+ garde à peu près ses positions, avec 420 millions d'euros par an pour deux matchs en direct, le samedi après-midi et le dimanche soir, plus ses magazines habituels. De son côté, Al-Jazira sport apportera 90 millions d'euros supplémentaires pour deux matchs en direct et un magazine. Ce qui fait au total 510 millions d'euros, encore loin des 688 millions du contrat actuel. Mais il reste encore quelques lots à attribuer, notamment les droits sur les mobiles et les matchs à la demande. Grâce à la chaîne qatarienne, la ligue a donc bien réduit la casse.

A l’exception de quelques voix discordantes, comme celle de la ministre des Sports, Chantal Jouanno, qui déclarait, il y a deux jours sur Public Sénat, qu'elle aurait préféré un opérateur français, les milieux sportifs ont réagi très favorablement à l’arrivée d’Al-Jazira sport. Les réserves de la ministre ont d’ailleurs été sévèrement commentées par le président de la LFP, Frédéric Thiriez, et par la plupart des secteurs liés au sport. Economiste du sport, Frédéric Bolotny estime même que c’était un peu « maladroit » de la part de Chantal Jouanno. Selon lui, Orange ayant décidé de se retirer à cause de l’échec de sa stratégie dans le football, la venue d’Al-Jazira est la bienvenue dans la mesure où elle apporte un peu plus de concurrence sur le marché français de la télévision payante. « Ce n’est pas une mauvaise nouvelle, y compris pour les consommateurs », remarque-t-il.

Quelle diffusion pour Al-Jazira sport ?

Pas de paranoïa donc du côté du football français. Jean-Michel Aulas, président de l’Olympique lyonnais et membre du comité de pilotage de la ligue qui vient d'attribuer les droits du championnat, estime au contraire que la stratégie d'Al-Jazira est cohérente avec celle du fonds d'investissement, qatarien lui aussi, qui vient de racheter le Paris-Saint-Germain. Pour lui, nous sommes en présence d'un investissement à long terme.

Reste à savoir comment Al-Jazira diffusera ses deux matchs en direct à partir de l'été 2012, puisqu'elle ne dispose pas de chaîne en France. D’après le groupe qatarien, ce sera chose faite dès janvier prochain, soit par le biais du rachat d'une chaîne existante, comme Orange sport, soit à travers le lancement d'une nouvelle chaîne, qui sera bien française dans son contenu et dirigée par Charles Biétry, figure du journalisme sportif en France.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail