France / Immigration

Immigration : intervention de la police dans un squat aux portes de Paris

Six compagnies de CRS ont encerclé tôt samedi 30 juillet 2011 une usine désaffectée de Montreuil en banlieue parisienne. Près de 300 personnes occupaient ce squat depuis un an. Elles avaient commencé à y faire quelques aménagements pour avoir de l’eau, des sanitaires, de l'électricité. La police a procédé à l'expulsion des migrants.

Publicité

Jean-Baptiste Eyraud, président de l'association Droit au logement, raconte l'intervention de la police au micro de RFI.

Jean-Baptiste Eyraud

«Tôt ce matin, à 7h00, la police est arrivée et a commencé à expulser progressivement les gens, beaucoup de Maliens et des gens de l’Afrique de l’Ouest pour la plus grande majorité, quelques familles avec enfants, pas mal de sans-papiers. Tous travaillent et gagnent leur vie mais n’ont pas le moyen de se loger convenablement, compte-tenu de la crise de logement en île-de-France, surtout pour des manages à bas revenu » explique Jean-Baptiste Eyraud.

«Pour nous cette expulsion traduit une fois de plus les injustices sociales... cela touche toujours les mêmes, souvent des populations migrantes et des ménages pauvres... et c’est regrettable que l’Etat continue à se livrer à de telles expulsions-spectacle... ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail