FRANCE / POLITIQUE

Front national : Marine Le Pen durcit le ton sur l’immigration

La présidente du Front national Marine Le Pen, à Nice, le 11 septembre 2011.
La présidente du Front national Marine Le Pen, à Nice, le 11 septembre 2011. Reuters/Jean-Pierre Amet
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Même si elle place désormais l'économie et le social au centre de son programme, Marine Le Pen s'est montrée très offensive, dimanche 11 septembre 2011, sur l'immigration. Dans son discours de clôture des « Journées d'été Marine 2012 », la présidente du Front national s’en est pris à l’UMP et au PS et a redit son intention de mettre un coup d'arrêt à toute forme d'immigration.

Publicité

Avec notre envoyé spécial à Nice,

Un retour aux fondamentaux pour Marine Le Pen. La candidate du Front national (FN) a ressorti les thèmes chers à son père : immigration et insécurité. Les militants sont conquis, comme Christiane, venue de Toulon et qui ne tarie pas d'éloges : « Son discours est émouvant, absolument porteur d’espoir, dynamique, très rationnel et très logique ».

Depuis 30 ans, les mêmes partis, les mêmes têtes, les mêmes systèmes, les mêmes affaires, les mêmes petits arrangements entre amis.

Marine Le Pen

Les deux principaux partis, l’UMP et le PS, sont les cibles privilégiées de Marine Le Pen. Et Thierry, se félicite de ses attaques : « C’est la seule à dire la vérité par rapport à ce que l’on entend, que ce soit à l’UMP ou au PS. Car je pense que ces deux partis sont condamnés à vivre, dix ans jour pour jour, le même sort que les tours jumelles, c'est-à-dire à se désintégrer un jour ou l’autre, sans victimes évidemment ».

Le programme économique ne semble pas être le point principal retenu par les militants. « Le discours de Marine Le Pen est formidable, il passe très bien », assure Renée, une Nantoise. Marine Le Pen après avoir placé l’économie et le social au centre de son programme, est donc revenue en force sur l’immigration.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail