Accéder au contenu principal
FRANCE / PRESIDENTIELLE 2012

Thales remporte un contrat de plusieurs milliards d'euros avec l'armée française

Thales remporte un contrat de trois à quatre milliards d'euros étalés sur 22 ans.
Thales remporte un contrat de trois à quatre milliards d'euros étalés sur 22 ans. AFP PHOTO / FRANK PERRY
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Matignon a donné son feu vert, ce week-end, pour le lancement du remplacement des 33 000 postes de radio-communication de l'armée française. La première tranche du contrat porte sur près de 250 millions d'euros, mais le programme de modernisaiton va durer une vingtaine d'années. Et coûtera plusieurs milliards d'euros au total. Un programme dont le financement a donné lieu à une passe d'armes entre Bercy et le ministère de la Défense ces dernières semaines. 

Publicité

A la veille de la présidentielle en France, l'Etat a donc décidé de s'engager sur 22 ans avec Thales. Le lancement de la modernisation des radios PRG4 de l'armée de terre, était dans les tuyaux puisqu'il était inscrit dans le budget de la Défense 2012, mais vu les sommes en jeu - entre 3 et 4 milliards d'euros sur l'ensemble du contrat - le ministère des Finances freinait des quatre fers. De son côté, le ministère de la Défense ne cessait de rappeler l'urgence de la situation et avait donné un avis favorable.

Finalement, c'est Matignon qui a dû jouer les arbitres. Reste maintenant à signer le contrat entre la Direction générale de l'armement (l'agence gouvernementale qui passe les grandes commandes en matière de défense en France) et l'électronicien Thales qui fabrique les postes radio-communication.

Le programme Contact (communications numérisées tactiques et de théâtre) permettra aux armées françaises d'utiliser un système plus sûr et surtout d'échanger plus facilement avec des forces étrangères lors d'opérations en coalition. Mais les premières livraisons n'auront pas lieu avant 2016 au plus tôt. D'ici là, les soldats français déployés en Afghanistan sous les couleurs de l'OTAN auront quitté le pays.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.