Accéder au contenu principal
Cinéma / 65e Festival de Cannes

La sélection 2012 de la Quinzaine des réalisateurs à Cannes

"El taaib" (Le Repenti), de Merzak Allouache (Algérie) sera en première mondiale à la Quinzaine des Réalisateurs au Festival de Cannes.
"El taaib" (Le Repenti), de Merzak Allouache (Algérie) sera en première mondiale à la Quinzaine des Réalisateurs au Festival de Cannes. La Quinzaine des Réalisteurs

« Des surprises » et « du rire et des larmes » seront au programme de la 44e édition de la Quinzaine des réalisateurs qui se déroulera du 16 au 27 mai dans le cadre du Festival de Cannes. Edouard Waintrop, le nouveau délégué-général, a promis « un autre cinéma » et montre 19 longs métrages en compétition dont El Taaib (Le Repenti) de l’Algérien Merzak Allouache.

Publicité

Temps de crise oblige ? Non, c’est à cause de la qualité des films qu’il y aura cette année beaucoup de comédies à la Quinzaine des réalisateurs, assure son nouveau délégué-général Edouard Waintrop. Née en mai 1968, la Quinzaine des réalisateurs est organisée par la Société des réalisateurs de films et s’avère complètement indépendante du Festival. Ainsi affranchi des pressions du marché cinématographique, Waintrop peut suivre ses choix éclectiques, de la saga indienne Gangs of Wasseypur (320 minutes !) d’Anurag Kashyap jusqu’à The King of Pigs, dessin animé sud-coréen pour adultes signé Sang-Ho Yeun.

Les comédies très attendues

Parmi les comédies très attendues : Adieu Berthe - L'enterrement de Mémé de Bruno Podalydès, avec Valérie Lemercier, Pierre Arditi et Denys Podalydès qui joue Armand en pleine crise de la cinquantaine. Sur un autre registre : 3 du réalisateur uruguayen Pablo Stoll Ward, Sightseers (Touristes !) du Britannique Ben Wheatley ou Camille redouble de la Française Noémie Lvovsky qui met drôlement en scène un mari qui quitte son épouse pour une femme plus jeune.
 

"Fogo", de Yulene Olaizola (Mexique, Canada) sera en première mondiale à la Quinzaine des Réalisateurs au Festival de Cannes.
"Fogo", de Yulene Olaizola (Mexique, Canada) sera en première mondiale à la Quinzaine des Réalisateurs au Festival de Cannes. La Quinzaine des Réalisateurs

Six films viennent de la France. Michel Gondry, le plus américain des réalisateurs français présentera The We and the I lors de l’ouverture du festival le 17 mai. Autre point fort de la sélection 2012 : six films de réalisateurs latino-américains. Le Colombien William Vega esquisse dans son premier film La Sirga la violence dans son pays. Le Chilien Pablo Larrain questionne avec No le référendum de 1988 contre l’ancien dictateur Augusto Pinochet. Yulene Olaizola présente Fogo, un documentaire mexicain.
 

Pas de film d’Afrique subsaharienne à la Quinzaine des réalisateurs, mais le délégué général Edouard Waintrop observe une mutation positive du cinéma africain.

 
Merzak Allouache promet « un film de colère »

Merzak Allouache, réalisateur de "El taaib" (Le Repenti).
Merzak Allouache, réalisateur de "El taaib" (Le Repenti). La Quinzaine

El Taaib (Le Repenti) est le seul film africain en compétition à la Quinzaine. Le réalisateur algérien Merzak Allouache promet « un film de colère ». Le récit se situe sur la région des hauts plateaux de son pays. Alors que des groupes de terroristes islamistes irréductibles continuent à mener le combat et à semer la terreur dans certaines régions, Rachid, un jeune terroriste « repenti » regagne son village…

Né en 1944 à Alger, Allouache avait fait son entrée sur la Croisette en 1977. Sa comédie Omar Gatlato, sélectionné au Festival de Cannes, dressait alors pour la première fois un portrait léger de son pays. Son dernier film Normal !, sortie en mars 2012, a été une photographie du désarroi de la jeunesse algérienne et des milieux artistiques bloqués par la censure. 
 

Longs métrages

- 3, Pablo Stoll Ward (Uruguay)
- Adieu Berthe, l'enterrement de mémé, Bruno Podalydès (France)
- Alyah, Elie Wajeman (France, concourt à la Caméra d'or)
- Camille redouble, Noémie Lvovsky (France)
- The King of Pigs, Yeun Sang-Ho (Corée du Sud, concourt à la Caméra d'or)
- Dangerous Liaisons, Hur Jin-Ho (Chine)
- Le Repenti, Merzak Allouache (Algérie)
- Ernest et Célestine, Stéphane Aubier, Vincent Patar, Benjamin Renner (France, Belgique, Luxembourg)
- Fogo, Yulene Olaizola (Mexique)
- Gangs of Wasseypur, Anurag Kashyap (Inde)
- Enfance clandestine, Benjamin Ávila (Argentine, Espagne, Brésil)

- La Sirga, William Vega (Colombie, France, Mexique, concourt à la Caméra d'or)
- No, Pablo Larraín (Chili, Etats-Unis)
- Opération Libertad, Nicolas Wadimoff (Suisse, France)
- Rengaine, Rachid Djaïdani (France, concourt à la Caméra d'or)
- Room 237, Rodney Ascher (Etats-Unis, concourt à Caméra d'or)
- Touristes!, Ben Wheatley (Royaume Uni)
- Sueño y silencio, Jaime Rosales (Espagne, France)
- The We and the I, Michel Gondry (Etats-Unis) (film d’ouverture)
- Une famille respectable, by Massoud Bakhshi (Iran, concourt à la Caméra d'or)

Séances spéciales
- La noche de enfrente (La Nuit d'en face, Raoul Ruiz (Chili, France)
- Sightseers (Touristes), Ben Wheatley (Royaume-Uni)

Courts métrages
- Avec Jeff, à moto, Marie-Eve Juste (Canada)
- Rodri, Franco Lolli (France)
- Königsberg, Philipp Mayrhofer (France)
- Porcs enragés, Leonardo Sette et Isabel Penoni (Brésil)
- Les Vivants pleurent aussi, Basil da Cunha (Suisse, Portugal)
- Drawn from memory, Marcin Bortkiewicz (Pologne)
- The Curse, Fyzal Boulifa (Royaume Uni, Maroc)
- Tram, Michaela Pavlátová (France, République tchèque)
- Les Morts-vivants, Anita Rocha da Silveira (Brésil)
- Wrong Cops, Quentin Dupieux (France)

 

 _______________________________
La Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes, du 17 au 27 mai.

NOTRE DOSSIER SPECIAL

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.